L’Hôpital Sainte-Anne, un hôpital pour nos vétérans (PHOTOS)

0

Situé à Sainte-Anne-de-Bellevue, sur l’île de Montréal, l’Hôpital Sainte-Anne est le seul hôpital au Canada à se vouer exclusivement aux soins aux vétérans des Forces armées canadiennes de tous âges. 45eNord.ca est allé le visiter…

L’Hôpital Sainte-Anne offre des soins de haute qualité aux anciens combattants depuis 1917, à une époque où, après le choc de la bataille de la Somme, le 1er juillet 1916, le nombre de soldats blessés explosa, dépassant la capacité d’accueil de l’Angleterre et du Canada. Il est reconnu pour son expertise en gériatrie, en soins de longue durée ainsi que dans les domaines de la démence, de la réduction des contentions physiques, de la dysphagie, de la gestion de la douleur et des soins en fin de vie.

Pour qui?

La première chose qui frappe à l’hôpital est que se côtoient vétérans «traditionnels» de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée, ainsi que des vétérans de la «nouvelle génération» qui ont pris part à la guerre en Afghanistan ou dans des missions de paix.

Vétérans traditionnels

Avec le vieillissement de la population des anciens combattants traditionnels de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre de Corée, sur les quelques 446 lits de soins de longue durée, 75% sont pour des vétérans en fin de vie, avec là encore, 10% d’entre eux qui ont une espérance de vie inférieure à trois mois.

C’est pour ces raisons que l’hôpital perd ainsi chaque année près de 140 résidents; l’âge moyen de ces vétérans «traditionnels» étant de 90 ans!

L’hôpital offre à ces vétérans des soins gériatriques de longue durée. Pour les résidents qui sont en fin de vie, l’hôpital est reconnu pour son expertise en gestion de la douleur, mais aussi, la réadaptation physique, la dentisterie gériatrique, des mesures pour la dysphagie, la diminution des contentions, la gestion du milieu de vie pour les résidents souffrant de déficits cognitifs sévères, etc.

Nouveaux vétérans

Lorsque l’on parle de vétérans, bien souvent l’on pense à ceux des guerres des années 40 et 50, mais c’est loin d’être le cas.

Pour nos vétérans de la «nouvelle génération», ceux qui ont combattu en Afghanistan ou ont été déployés lors de mission de paix, l’hôpital est également spécialisé dans le domaine des soins et des services en santé mentale, notamment pour ceux qui souffrent de traumatismes liés au stress opérationnel.

L’Hôpital a d’ailleurs une clinique spécialisée dans le traitement de ces traumatismes et a la seule et unique clinique qui permet d’accueillir les vétérans pour des traitements de réadaptation intensifs pour près de trois mois. Pour ceux souffrant de problèmes de santé mentale, des soins d’hospitalisation de court terme sont possibles afin d’aider à les stabiliser.

Avec la fin de la mission en Afghanistan, et ses effets à long terme, c’est maintenant que militaires et vétérans ont besoin de se sentir épaulés et d’être aidés.

C’est dans ce cadre que la Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne s’est donnée pour mission d’aider les vétérans traditionnels à «quitter ce monde dans la dignité, avec un certain confort en les accompagnant. Pour les nouveaux vétérans, c’est de les soigner dans la dignité, en leur offrant des services, et les accompagnant aussi», précise le major-général (ret.) Frédéric Mariage, du comité directeur de l’Opération Dignité.

Mourir dans la dignité, être soigné dans la dignité, tels sont les maîtres mots de la Fondation pour une grande opération de financement qu’elle lance aujourd’hui même, principalement à destination de la communauté militaire, et à laquelle 45eNord.ca s’associe.

«Opération Dignité, une opération pour prendre soin de nos frères d’armes (PHOTOS/VIDÉO)», à lire ce samedi sur 45eNord.ca.

45eNord.ca s’engage dans la levée de fonds de l’Opération Dignité afin d’aider à financer des programmes de soins pour les vétérans traditionnels et vétérans de la nouvelle génération. 45eNord.ca reversera L’INTÉGRALITÉ de vos dons à la Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne.

Par la même occasion vous pouvez aussi en profiter pour verser un petit montant à 45eNord.ca pour que nous puissions poursuivre notre mission d’informer et d’aider. Vous pouvez le faire en un seul versement en précisant ce qui va à l’un et à l’autre ou, tout simplement en deux versements distincts. Cliquez ci-dessus pour faire un don.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.