Nigeria: quatre morts dans un attentat suicide à Kano

0
La ville de Kano, dans le nord Nigéria, est la deuxième plus grande ville du Nigeria et un centre commercial pour la population à majorité musulmane du nord (Archives/Sweet Crude Reports)
La ville de Kano, dans le nord Nigéria, est la deuxième plus grande ville du Nigeria et un centre commercial pour la population à majorité musulmane du nord (Archives/Sweet Crude Reports)

Quatre personnes, dont une jeune fille, ont été tuées dimanche dans un attentat suicide à la voiture piégée dans la ville de Kano, dans le nord du Nigeria, a annoncé le chef de la police locale.


«Vers 22h (heure locale)nous avons entendu une explosion et nous nous sommes rendus immédiatement sur les lieux […] Cinq personnes, dont le kamikaze, sont mortes», a déclaré à la presse le commissaire Adelere Shinaba.

Les victimes sont trois hommes et une fille de 12 ans, a-t-il précisé ajoutant que l’attentat a eu lieu dans le quartier à majorité chrétienne de Sabon Giri.

Selon lui, il est encore trop tôt pour déterminer qui était responsable de l’attentat.

Des témoins avaient auparavant affirmé qu’une explosion avait été entendue à plusieurs kilomètres à la ronde.

Un journaliste de l’AFP a vu les carcasses de cinq voitures devant l’un des nombreux bars de Sabon Giri. L’épave d’une sixième voiture, utilisée pour l’attentat, était également visible sur place.

L’attentat-suicide est survenu au lendemain de la mise en place par le Nigeria et ses voisins d’un plan de guerre contre le groupe islamiste armé Boko Haram, qui a enlevé 223 lycéennes il y a un mois dans le nord-est du pays.

Kano est la deuxième plus grande ville du Nigeria et un centre commercial pour la population à majorité musulmane du nord.

Un possible lien entre l’explosion et des élections régionales tenues samedi a également été évoqué.

Ce scrutin avait vu le parti du Congrès progressiste (APC), la formation la plus importante de l’opposition, battre à plat de couture le Parti démocratique populaire (PDP) du président nigérian Goodluck Jonathan, en remportant 44% des sièges.

Les commentaires sont fermés.