RIMPAC 2014: le contre-amiral Gilles Couturier sera le commandant de la composante maritime

0
C'est sous le slogan «Capables, Adaptables, Partenaires» que RIMPAC 2014 débutera le 25 juin 2014. (45eNord.ca)
C’est sous le slogan «Capables, Adaptables, Partenaires» que RIMPAC 2014 débutera le 25 juin 2014. (45eNord.ca)

La 3e flotte de la marine américaine vient d’annoncer l’équipe commandante du prochain exercice aéro-naval RIMPAC, qui aura lieu cet été dans la région d’Hawaï, et le Canada sera une nouvelle fois bien représentée.

Le contre-amiral Gilles Couturier prendra la tête du commandement de la force maritime de RIMPAC 2014. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

C’est le contre-amiral Gilles Couturier, actuellement en poste à Ottawa à la Direction de la Politique de sécurité internationale de la Défense nationale, qui prendra la tête du commandement de la force maritime de RIMPAC 2014.

Le commandant de la 3e flotte américaine, l’amiral Kenneth Floyd sera le commandant de toute la Force opérationnelle combinée, tandis que le rôle de commandant-adjoint sera délégué au contre-amiral Simon Cullen de la Marine royale australienne et le rôle de vice-commandant sera attribué au contre-amiral Yasuki Nakahata de la Force maritime d’autodéfense japonaise.

Le brigadier-général Chris Westwood, de l’Aviation royale australienne prendra le commandement de la composante aérienne de RIMPAC 2014, et le major-général Richard Simcock du corps des US Marines sera le commandant de la composante terrestre.

Il y aura également, pour la première fois, une composante de forces spéciales, qui sera commandée par le capitaine de vaisseau William Stevens, de la marine américaine.

Lors de RIMPAC 2012, deux Canadiens occupaient des postes-clés: le contre-amiral Ron Lloyd était le commandant adjoint de la Force opérationnelle combinée, tandis que le brigadier-général Michael Hood était le commandant de la composante aérienne.

Chine in, Russie out

Pour la première fois, l’État du Brunei prendra part à l’exercice, tout comme la Chine qui amènera avec elle quatre navires, dont un navire hôpital: le Peace Ark.

Le navire-hôpital, avec 300 lits et huit salles d’opération, a conclu une mission de 16 jours en décembre dans le cadre d’une aide médicale aux Philippines après le passage du typhon Haiyan.

En revanche, la Russie qui avait participé à RIMPAC pour la première fois lors de l’édition 2012 n’est plus la bienvenue en raison de la situation actuelle en Europe de l’est. Il y a deux ans, le pays avait envoyé un destroyer, un pétrolier et un remorqueur.

C’est sous le slogan «Capables, Adaptables, Partenaires» que RIMPAC 2014 débutera le 25 juin avec l’arrivée des contingents de militaires du monde entier. Du 26 juin au 7 juillet, la Harbor phase permettra d’établir les relations et renforcer les protocoles entre participants.

Du 3 au 12 juillet, les pays alliés participeront à un exercice d’aide humanitaire et de secours aux sinistrés, tandis que d’autres prendront part à une série d’entraînements scriptés du 8 au 24 juillet.

Il y aura également deux exercices SINKEX visant à couler deux navires décommissionnés et un jeu de guerre entre six sous-marins dont, très probablement, le NCSM Victoria.

L’exercice prendra fin le 1er août.

Tout comme il y a deux ans, 45eNord.ca prendra part à RIMPAC 2014, pour vous rendre compte, au cœur de l’action ce que feront nos Forces armées canadiennes.
Plus de détails sur la participation canadienne dans les jours à venir…

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.