F-35: le gouvernement prêt à aller de l’avant, une décision attendue mardi

2
Une image tirée du site canadien du F-35 (Photo: F-35.ca)
Une image tirée du site canadien du F-35 (Archives/F-35.ca)

Le gouvernement Harper serait finalement prêt à prendre une décision dans le remplacement de la flotte d’avions de chasse CF-18, et suivrait les recommandations d’un rapport, à savoir l’achat de 65 avions de chasse F-35, produits par le groupe américain Lockheed Martin.

La commande, d’un montant de 8,22 milliards $, devrait être validée par le gouvernement dès ce mardi 9 juin, d’après CBC News, mettant ainsi fin à un débat vieux de plusieurs années.

L’opposition pourrait monter au créneau en rappelant que cette commande, validée une première fois en 2010, avait été annulée en 2012 après que l’entreprise de vérification KPMG eut reproché au gouvernement, dans son rapport de décembre 2012, d’avoir sous-estimé les coûts de maintenance et d’utilisation des appareils. KPMG estime en effet à 45 milliards $ les coûts d’achat et d’entretien des F-35 pendant un cycle de vie de 42 ans.

Répondant à une question des députés néo-démocrates Elaine Michaud et Jack Harris, la ministre des Travaux publics Diane Finley avait déclaré mardi 3 juin, à la Chambre des Communes, que «les ministres étudient en ce moment les résultats de leurs rapports et prendront une décision dans les semaines à venir. Par ailleurs, les rapports seront en effet rendus publics».

Selon des sources de l’agence Reuters, la recommandation de procéder à l’achat des F-35 a été prévu notamment parce que le coût de chaque avion a récemment diminué, mais aussi en raison de la décision prise par le Japon, la Corée du Sud et d’autres pays d’acheter l’avion.

Le Canada serait le 11ème pays à acheter le jet. Il fait parti des neuf partenaires principaux du programme Joint Strike Fighter de Lockheed Martin et a contribué à hauteur de 150 millions $ pour le développement.

Le programme reste cependant sous la menace des coupures budgétaires mondiales, chaque pays réduisant leur budget Défense, États-Unis en tête.

Le coût total du programme F-35 est maintenant estimé à 1,42 trillion $, en baisse d’environ 6% par rapport aux 1,50 milliard $ de l’an dernier, incluant la recherche, le développement, les achats et les opérations d’ici à 2065.

Le Pentagone a récemment chiffré le prix moyen du F-35 à 139 millions $, soit environ le double de l’estimation initiale faite en 2001.

Avec une commande de 65 F-35 pour 8,22 milliards $, le Canada table sur un prix de vente de 126 millions $ par appareil, le prix baissant au fur et à mesure que plus d’appareils sont construits.

L’ancien directeur parlementaire du budget, Kevin Page, avait affirmé en mai 2012 que son bureau avait seulement obtenu des renseignements partiels pour son rapport de mars 2011. Ce rapport avait estimé à 29 milliards $ le coût total de la facture d’achat des 65 chasseurs F-35 (incluant les coûts d’entretien et de support sur une trentaine d’années).

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Discussion2 commentaires

  1. J’ai lue cette article sur le portail des sous-marins et il me fait plaisir de vous le faire partager. Une critique virulente du futur chasseur F-35 embarqué sur les porte-avions britanniques

    Par Rédacteur en chef.
    Publié le 19 mai 2014, dernière mise à jour le 19 mai 2014.

    Le futur chasseur furtif F-35, choisi par le Royaume-Uni pour ses 2 porte-avions, pourrait devoir être annulé à cause de ses piètres performance, selon une analyse d’un officier de l’US Air Force.

    Selon cet officier, le chasseur F-35, construit par les Etats-Unis, est basé sur des conceptions dépassées de la guerre aérienne. L’appareil pourrait être incapable d’échapper aux radars ennemis et serait trop couteux pour de longues campagnes.

    Cette critique virulente, parue dans le propre journal interne de l’US Air Force, conclue que le nouveau chasseur pourrait même être « moins bien performant » que certains avions actuels.

    Selon l’analyse parue dans l’Air and Space Power Journal, outre le prix de l’appareil, « il existe des raisons d’annuler le programme F-35. »

    « En particulier, ses performances ne respectent pas les spécifications initiales, sa charge utile est trop faible, son rayon d’action n’est pas suffisant, et l’espionnage mené par la Chine pourrait avoir compromis l’avance technologique de l’appareil, bien avant sa mise en service. »

    Des avancées obtenues par les Russes et les Chinois dans le domaine de la détection radar signifient qu’il n’est pas certain que l’avion soit toujours furtif.

    « Lors de la conception, un risque calculé a été pris : la priorité a été donnée à la furtivité, sur les performances, le rayon d’action et la capacité d’emport des armes. Aujourd’hui, il apparait que le F-35 pourrait bien devenir le premier chasseur qui aurait des performances substantiellement inférieures à celles de ses prédécesseurs. »
    Référence :
    Daily Telegraph (Grande-Bretagne)

  2. Et surtout n’oubliez pas d’acheter le nombre équivalent de F22 pour que vos F35 puissent être utilisés! Suivez les recommandations de l’US Air Force.