Lancement de la saison 2014 du Musée de la défense aérienne à Bagotville

0
Le Lieutenant-General Alain Parent, Commandant-adjoint du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD), au lancement de la saison 2014 du Musée de la défense aérienne à Bagotville (Capitaine Sébastien Monger/Officier des affaires publiques/BFC Bagotville et 3e Escadre)
Le Lieutenant-General Alain Parent, Commandant-adjoint du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD), au lancement de la saison 2014 du Musée de la défense aérienne à Bagotville (Capitaine Sébastien Monger/Officier des affaires publiques/BFC Bagotville et 3e Escadre)

Le Lieutenant-général Alain Parent, Commandant-adjoint du NORAD, le Colonel Sylvain Ménard, commandant de la 3e Escadre et de la BFC Bagotville et monsieur Claude Chamberland, conservateur, Musée de la Défense aérienne ont officiellement lancé le 5 juin la saison 2014 du Musée de la Défense aérienne et la nouvelle exposition «Fléau de guerre».

L’Exposition «Fléau de guerre» souligne le 100e anniversaire du début de la Première Guerre mondiale. Elle est axée sur l’aviation militaire et mettra en vedette plusieurs artefacts d’intérêts liés au 100e anniversaire de cette grande guerre, dont une combinaison de vol de pilote de 1917.

«La nouvelle collection de l’Avro Arrow composée d’environ 20 pièces et 27 documents positionnera le Musée de la Défense Aérienne comme une destination incontournable pour les passionnés de cet avion légendaire. Le musée possède maintenant l’une des plus importantes collections de pièces d’Avro Arrow», souligne le communiqué de l’Aviation royale canadienne qui annonce le lancement de la saison.

«Le musée avec ses expositions d’une grande qualité est un ambassadeur incroyable pour base de Bagotville, c’est une belle vitrine par laquelle les gens peuvent en connaître plus sur l’histoire de leur base, de l’aviation royale canadienne et du NORAD, a déclaré à l’occasion du lancement de la saison le Colonel Sylvain Ménard, Commandant de la 3e Escadre et de la BFC Bagotville.

À cette occasion, une plaque désignant le Hangar d’Alerte de la base des Forces canadiennes de Bagotville comme monument historique a été dévoilée.

Le Hangar d’Alerte de la base des Forces canadiennes de Bagotville pour NORAD figure parmi les derniers exemples représentatifs et bien préservés du premier modèle type canadien permettant une réaction rapide.

«C’est avec plaisir que je suis à Bagotville en tant que commandant-adjoint du NORAD afin de témoigner de l’importance historique mais également du rôle actuel du Hangar d’Alerte de Bagotville pour la protection de l’Amérique du Nord, a déclaré pour sa part le Lieutenant-General Alain Parent, Commandant-adjoint du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD_.

Construit en 1958 comme partie intégrante du système de défense canadien, ce bâtiment a joué et continue de jouer un rôle de premier plan dans la défense aérienne de l’Amérique du Nord durant la guerre froide entre l’Ouest et le bloc soviétique et maintenant pour le NORAD. Il se caractérise par l’absence de fenêtres, sa construction durable, l’intégration d’une zone de vie et l’ouverture expéditive de ses portes.

De par son emplacement à l’extrémité de la piste, son design minimaliste, son aire habitable et ses occupants toujours sur le qui-vive, ce hangar témoigne de l’état d’alerte et des mesures de sécurité nécessaire pour la protection de l’Amérique du Nord.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.