Rock the Hill: des vétérans prennent d’assaut la Colline (PHOTOS/VIDÉO)

0

Ils étaient près d’une centaine de vétérans a prendre part au lancement de l’opération Rock the Hill, une démonstration de force face au Parlement pour montrer au gouvernement que les vétérans ne se tairont pas.

«Contrairement aux opérations politisées qui ont inondé les médias canadiens ces huit dernières années, Rock the Hill est une initiative entièrement apolitique visant à rassembler les Canadiens avec les anciens combattants et leurs familles», expliquent les organisateurs dans un communiqué de presse.

Les organisateurs de l’événement soutiennent que le gouvernement les traite comme le ferait une compagnie d’assurance, multipliant les démarches et complexifiant les processus devant mener à des soins dans le but de les décourager.

Le rassemblement survient au lendemain du dépôt d’un rapport d’un comité des communes qui recommande l’amélioration de la Charte des anciens combattants. Le rapport prône une clarification des critères d’admissibilité pour les programmes offerts à vie pour les vétérans les plus sérieusement blessés.

Le comité multipartite exhorte unanimement le gouvernement à ne pas renvoyer des soldats pour des raisons médicales avant que le ministère des Anciens combattants ne soit prêt à prendre soin d’eux, et à garantir les prestations à vie pour les vétérans les plus gravement blessés.

Dans un discours d’introduction passionné, le major (ret.) Mark Campbell a expliqué à la foule qu’il a reçu un montant unique de 250.000 $ après avoir sauté sur un engin explosif improvisé en Afghanistan. Mort sur la table d’opération, il a été ramené à la vie.

250.000 $ «c’est supposé être une juste compensation pour avoir deux jambes manquantes, un testicule manquant, une dysfonction sexuelle dans un mariage de 24 ans, de sévères cicatrices abdominales et génitales, une rupture du tympan droit, le syndrome de stress post-traumatique, un trouble dépressif majeur et Dieu sait quoi d’autre», a dit le major, tandis que la foule criait «Honte».

Sur les marches du siège de la démocratie du Canada, les Canadiens sont invités à se joindre à ceux qui se sont sacrifiés pour préserver notre institution démocratique la plus sacrée. L’objectif des organisateurs de Rock the Hill est de «changer la façon dont le Canada abandonne nos vétérans et de remettre de l’espoir là où il n’y a que désespoir. Nos anciens combattants, y compris ceux qui ont servi en Afghanistan, la plus longue guerre du Canada, méritent largement plus que deux minutes de silence et une séance de photos», dit un communiqué.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT #OpLENTUS

Les commentaires sont fermés.