Syrie: de 20 à 40 soldats et miliciens du régime tués dans l’explosion d’un tunnel à Alep (VIDÉO)

0


Les brigades islamistes ont fait exploser ce 31 mai 2014 un tunnel à Alep, faisant de 20 à 40 morts (Front islamique/capture d’écran/45eNord.ca)

Des rebelles ont tué ce samedi au moins 20 soldats syriens et supplétifs en faisant exploser un tunnel creusé sous une position de l’armée à Alep (nord), rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), un organisme indépendant qui s’appuie sur un vaste réseau de militants, médecins et travailleurs humanitaires sur le terrain, en Syrie.

Les brigades islamistes ont fait sauter le tunnel près du souk Zahraoui, dans le vieil Alep, tuant, selon l’OSDH, au moins 20 membres des forces gouvernementales et miliciens pro-régime, voire même 40 selon le Front islamique qui revendique cette attaque.

Au moins un rebelle a aussi trouvé la mort ensuite dans des combats qui s’en sont suivis entre les deux camps selon l’OSDH,

Ces dernières semaines, des rebelles ont fait exploser plusieurs tunnels bourrés d’explosifs, qu’ils creusent pour aboutir sous une position tenue par l’armée. Ces tunnels servent également à se déplacer en évitant l’aviation du régime.

Le Front islamique a revendiqué la plupart de ces attaques, dont l’attentat le 8 mai contre le célèbre hôtel Carlton à Alep, qui avait fait 14 morts parmi les soldats et les miliciens pro-régime.

Alep, ville-martyr et ancienne métropole économique du pays est divisée entre quartiers pro et anti-régime depuis l’été 2012.

Les quartiers rebelles de l’est d’Alep, subissent depuis la mi-décembre une offensive des forces du régime qui s’accompagne d’une pluie de barils d’explosifs largués par hélicoptères et qui a fait jusqu’à maintenant des centaines de morts.

Ces bombardements ont fait l’objet de condamnations d’ONG internationales et les militants accusent la communauté internationale de rester les bras croisés face à ce «massacre».


Une femme tuée par les bombardements sur Alep (Aleppo Media Center)

Aujiourd’hui, de nouveaux raids aériens avec des barils d’explosifs ont encore frappé, cette fois sur le secteur de Beni Zeid à Alep, selon la Commission générale de la révolution syrienne, un groupe formé de militants anti-régime.

Les rebelles ont pour leur part tiré des obus de mortier sur un quartier tenu par l’armée, faisant quatre morts et 17 blessés, selon l’OSDH.

Par ailleurs, un militant a annoncé que le Croissant rouge et la Croix-Rouge internationale avaient pu faire parvenir 14 camions chargés de nourriture dans la province de Raqa (nord), en majorité tenue par les insurgés radicaux de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Depuis mars 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 162.000 morts, selon l’OSDH, et poussé selon l’ONU quelque 9 millions de personnes à fuir leur foyer.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.