Israël-Gaza: Londres, Washington, Paris et Berlin vont discuter pendant que les roquettes tombent!

3
59
Le Hamas qui venait de tirer une roquette sur Israël, a raté sa cible et a frappé les entrepôts de l'UNRWA à Gaza (IDF)
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Le Hamas qui venait de tirer une roquette sur Israël, a raté sa cible et a frappé les entrepôts de l'UNRWA à Gaza (IDF)
Le Hamas qui venait de tirer une roquette sur Israël, a raté sa cible et a frappé les entrepôts de l’UNRWA à Gaza (IDF)

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a annoncé ce samedi 12 juillet qu’il allait évoquer un cessez-le-feu à Gaza avec ses homologues américain, français et allemand en marge de la réunion sur le nucléaire iranien dimanche à Vienne pendant que se poursuit l’opération «Bordure protectrice» visant à stopper les tirs de roquettes sur Israël venant de Gaza.

—-

Mise à jour au 12/07/2014 à 18h49,  (heure de Montréal)

Au moins 2 roquettes tirées depuis le Liban ont frappé des terrains vagues à Nahariya au nord d’Israël et,  en réponse aux récents tirs de roquettes depuis le Liban, l’artillerie israélienne a riposté en tirant vers la source de l’attaque.

—-à 16h37

Israël demande aux habitants du nord de la bande de Gaza d’évacuer.

Par ailleurs, trois roquettes tirées depuis Gaza se sont abattues samedi soir sur la région de Bethléem et Hébron en Cisjordanie occupée, près de Jérusalem,  indique l’armée israélienne.

—-

«Nous avons besoin d’une action internationale urgente et concertée afin de mettre en place un cessez-le-feu, comme en 2012. Je vais l’évoquer avec John Kerry, Laurent Fabius et Frank-Walter Steinmeier demain à Vienne», affirme le chef de la diplomatie britannique dans un communiqué.

William Hague déclare avoir «insisté sur le besoin d’une désescalade immédiate et d’un rétablissement du cessez-le-feu instauré en novembre 2012» lors de ses conversations téléphoniques samedi avec son homologue israélien Avigdor Lieberman et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

«J’ai également exprimé notre profonde préoccupation sur le nombre de victimes civiles et l’impératif, pour les deux côtés, d’éviter de nouvelles pertes de vie innocentes», a ajouté le ministre britannique qui avait déjà fait part dans la matinée de sa «préoccupation extrême« sur son compte Twitter.

Les déclarations ce matin de William Hague constituent la première réaction officielle de Londres depuis le soutien ferme à Israël apporté par le Premier ministre, David Cameron, mercredi, au lendemain des premières frappes israéliennes sur Gaza visant à faire cesser les tirs de roquettes par les combattants palestiniens.

Pendant ce temps, il n’y a toujours pas de trêve en vue. Les tirs venant de Gaza continuent et, conséquemment, se poursuit aussi l’opération «Bordure protectrice» visant à stopper les tirs sur Israël du Hamas et de son allié, le Jihad islamique. L’armée israélienne rapporte qu’à:

  • 4h40, (heure d’Israël) 1 roquette a été interceptée au dessus de Beer-Sheva et 2 autres sont tombées sur la ville;
  • à 13h00, 1 roquette a frappé Kiryat Gat, 3 roquettes ont frappé la région autour de Sderot, 1 roquette a été interceptée au dessus de Rehovot;
  •  à 11h44, le centre d’Israël a été la cible d’in barrage de roquette venant de Gaza;
  •  à 15h30, 34 roquettes tirées depuis Gaza ont frappé Israël et 2 ont été interceptées par le système antimissile Dôme de Fer [le système mobile de défense anti-aérienne, ndlr];
  •  à 15h54, le Hamas qui venait de tirer une roquette sur Israël, a raté sa cible et a frappé les entrepôts de l’UNRWA [l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient] à Gaza;
  •  et à 18h27, 2 roquettes tirées depuis Gaza ont été interceptées au dessus de la ville de Yavné.

Au moment d’écrire ces lignes, les sirènes d’alerte retentissaient à Jérusalem et dans tout Israël. L’armée israélienne rapporte avoir de son côté contrecarré au début de la nuit une attaque de roquettes en ciblant plusieurs terroristes s’apprêtant à tirer sur Israël depuis la bande de Gaza.

En tout, au cours de la nuit, l’armée israélienne dit avoir frappé plus de 60 sites terroristes dans la bande de Gaza. Parmi les cibles visées figuraient, toujours selon l’armée, dix terroristes dont la plupart sont responsables de tirs de roquettes sur Israël, le site de lancement de roquettes qui a été utilisé cette nuit lors des tirs contre la ville de Beer Sheva, un centre d’observation du Hamas et un centre de rassemblement du Comité de résistance populaire.


Frappes ciblées de Tsahal contre les infrastructures du Hamas, samedi 12 juillet 2014 (IDF)

Le bilan de l’Opération Bordure Protectrice en ce 5e jour s’établit donc comme suit: plus de 689 roquettes ont été tirées sur Israël depuis la bande de Gaza, plus de 525 roquettes ont frappé Israël,  138 roquettes ont été interceptées par le Dôme de Fer.

L’armée israélienne frappé de son côté plus de 1236 cibles dans la bande de Gaza: les frappes de l’armée israélienne ont visé 649 lanceurs de roquettes, 95 maisons de dirigeants des groupes terroristes, 103 tunnels terroristes et 36 sites de fabrication et de stockage d’armes

. Malgré toutes les précautions que prennent les forces israéliennes, sous la loupe de l’opinion internationale, pour épargner les pertes civiles, la nature des opérations qui visent des armes et des rampes de lancement de missiles au cœur de la population civile de Gaza a entraîné «au moins 127 morts et au moins 940 blessés, en majorité des civils», selon les services de secours palestiniens.

Ce nouveau conflit est le plus meurtrier depuis l’opération «Pilier de Défense» en novembre 2012, qui avait déjà pour objectif de faire cesser les tirs de roquettes de Gaza. Les hostilités avaient fait 177 morts palestiniens et 6 Israéliens. Mais, pas plus le Premier ministre israélien que le dirigeant du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, ne semblent disposés à une trêve pour le moment.

Peu avant le début du repos du shabbat, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a proclamé qu’Israël résisterait à toute ingérence internationale pour un cessez-le-feu. Et un porte parole du Hamas a annoncé de son côté aujourd’hui des roquettes sur Tel Aviv ce soir à 21h (heure d’Israël), rapporte l’armée israélienne.

Pendant ce temps, au sol, les préparatifs pour une possible invasion de la bande de Gaza se poursuivent. Le chef d’état-major israélien, le général Benny Gantz, a prévenu que l’armée allait «élargir ses activités selon ses besoins et avec toutes les forces nécessaires» et plus de 30.000 réservistes ont déjà été mobilisés.

3 COMMENTS

  1. Quel article impartial ! Ce sont donc les gazaouis qui attaquent et non l’inverse. Laissez moi rire! [TEXTE MODIFIÉ PAR LE MODÉRATEUR EN RAISON DE LA NATURE INSULTANTE DES PROPOS TENUS]…

  2. Cher h.obrouk,
    dois-je vous rappeler que c’est en effet le Hamas qui attaque en 1er?
    Quand à votre commentaire sur l’incompétence de notre journaliste… laissez-moi rire! Votre commentaire est donc modifié en conséquence. Insultes gratuites=suppression gratuite, dernier avertissement pour vous!

  3. Cher moderateur. Doit on vous rappeler que c est israel l envahisseur? Le colonisateur? L assassin? Le manipulateur? Celui qui enfreind les resolution de l ONU sans subir la moindre sanction? Humilie des enfants au vieillard? Detruit des champs des maisons? Etat d apartheid à en faire vomir toute personne munie d un minimum d humanité. Es ce trop insultant pour vous? Est ce que l on peut envahir la terre des autres et s offusquer d une reaction? Bien sûr qu israel est le premier agresseur!!!!!!!

Comments are closed.