Pakistan: près de 30 islamistes tués au Nord-Waziristan selon l’armée

Des soldats pakistanais patrouillent dans les montagnes de Pash Ziarat, au Waziristan du Nord, le 8 mars 2011 (Archives/AFP)
Temps de lecture estimé : 1 minute
Des soldats pakistanais patrouillent dans les montagnes de Pash Ziarat, au Waziristan du Nord, le 8 mars 2011 (Archives/AFP)
Des soldats pakistanais patrouillent dans les montagnes de Pash Ziarat, au Waziristan du Nord, le 8 mars 2011 (Archives/AFP)

L’armée pakistanaise a souligné le décès de 28 combattants islamistes locaux et étrangers dans des raids aériens menés dimanche au Nord-Waziristan (nord-ouest), dans la vallée de Shawal.

Elle a ordonné à la population civile d’évacuer la zone tribale avant de lancer son offensive, mais des familles sont restées.

Une offensive a été déclenchée à la mi-juin par les militaires pour chasser les talibans de leur fief du Nord-Waziristan, une région frontalière avec l’Afghanistan. Le secteur de Shawal a été fortement bombardé ces derniers jours.

Selon des habitants, une frappe a provoqué le décès de neuf femmes, six enfants et deux hommes, non-combattants, en détruisant leurs maisons.

Au total, les militaires disent avoir tué des centaines d’insurgés islamistes depuis le début de leur opération, mais ces chiffres sont impossibles à vérifier.