Retour à Buckingham Palace pour le Royal 22e Régiment

0
398
Les gardes sortent de Buckingham à la fin de la cérémonie de relève de la garde quotidienne. (Arpingstone/Wikimedia Commons)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Les gardes sortent de Buckingham à la fin de la cérémonie de relève de la garde quotidienne. (Arpingstone/Wikimedia Commons)
Les gardes sortent de Buckingham à la fin de la cérémonie de relève de la garde quotidienne. (Arpingstone/Wikimedia Commons)

Ils sont près de 70 membres de la garde en rouge et de dignitaires du Royal 22e Régiment a s’être envolé tôt ce mercredi matin pour Londres, au Royaume-Uni, afin de monter la garde au Palais de Buckingham, ce qui ne s’était pas fait depuis… 1940!

«Il s’agit d’un moment historique pour le Royal 22e Régiment. C’est la deuxième fois depuis la fondation du Régiment que nous avons l’honneur et le privilège d’assumer cette tâche importante et officielle», a rappelé le major-général Alain Forand (retraité), colonel du Royal 22e Régiment.

C’est en effet au printemps 1940, à la demande du roi George VI, colonel en chef du Régiment, que le Royal 22e Régiment a accompli cette tâche inédite car c’était la première fois que les sentinelles de la garde du Roi recevaient des consignes d’une unité non britannique et surtout… en français! Rappelons qu’en 1940, Londres était bombardé régulièrement par l’aviation allemande.

La relève de la garde est la cérémonie où la garde descendante remet la responsabilité de protéger le Palais de Buckingham à la garde montante. C’est une responsabilité confiée à des régiments actifs d’infanterie qui se distinguent par la précision de leurs mouvements de drill et la discipline de leurs membres.

Le changement de la garde réalisé par les membres du Royal 22e Régiment aura lieu du 14 au 19 juillet.

Ce retour sur le vieux continent s’inscrit dans le cadre des activités de commémoration du Royal 22e Régiment qui visent à souligner les événements qui ont marqué l’histoire régimentaire et militaire canadienne.

«Partout où ils sont appelés à servir, les militaires du Royal 22e Régiment font la fierté de tous les Canadiens et Canadiennes. Ils sont les fidèles gardiens de la liberté et de l’égalité, des valeurs chères au Canada», a dit pour sa part le lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l’Armée canadienne.

Modèle pour les Forces armées canadiennes, le Royal 22e Régiment a participé à tous les conflits armés, aux nombreuses missions de paix et d’aide humanitaire dans lesquelles le Canada a été engagé.

La délégation du Royal 22e Régiment prendra part à la parade de la fête nationale de la Belgique le 21 juillet et se rendra également sur les lieux historiques des champs de bataille Ypres et Passchendale entre le 20 et le 22. Les militaires et anciens militaires se rendront aussi en France sur les Champs Élysées pour «raviver la flamme» et visiteront les champs de bataille Vimy entre le 23 et le 26 juillet.

45eNord.ca suivra de près le voyage en Europe du régiment canadien-français. Restez branchés! 😉