C’est le début de l’instauration des nouveaux insignes de grade d’officier de l’Armée canadienne

Temps de lecture estimé : 2 minutes

140805-armee-canadienne-insignes--off-gen

Préparez-vous au retour du hausse-col chez les officiers supérieurs: l’Armée canadienne a finalement amorcé cette semaine l’instauration déjà annoncée des nouveaux insignes de grade d’officier lors d’une réception qui a eu lieu au Musée canadien de la guerre et qui marquait le centième anniversaire de la participation du Canada à la Première Guerre mondiale et le début de la période de commémoration des guerres mondiales.

C’est le début d’un temps nouveau ou, plutôt, la renaissance d’un temps ancien…La distribution des écussons historiques avait commencé en avril dernier, aujourd’hui, c’est au tour des insignes de grades.

«Conformément à l’officialisation des appellations de grades historiques des militaires du rang», avait déjà annoncé la Défense, «les insignes de grade traditionnels des officiers de l’Armée, soit les étoiles et les couronnes, seront également rétablis.»

Ce système de grades remonte à plus de cent ans, précise-t-on, et il est utilisé par les armées de pays du monde entier. Par le passé, les diverses étoiles et couronnes représentaient les grades et permettaient aux officiers de se reconnaître sur le champ de bataille.

Et les colonels et les officiers généraux de l’Armée canadienne porteront de nouveau également les hausse-cols traditionnels!

Ces nouveaux grades et leurs insignes visent à renforcer les liens entre les soldats d’aujourd’hui et ceux des générations qui les ont précédées.

«Le rétablissement de l’identité historique de l’Armée canadienne renforce les liens entre les soldats d’aujourd’hui et les générations de combattants qui les ont précédés, tout en célébrant le fier patrimoine de l’Armée. Les officiers de l’Armée canadienne porteront ces insignes en sachant qu’ils portent une longue tradition de service, tout en demeurant forts, fiers et prêts pour l’avenir», a déclaré à ce propos le Lieutenant-général Marquis Hainse, Commandant de l’Armée canadienne.

Le dévoilement des insignes de grade d’officier historiques a coïncidé en outre avec le centenaire du début de la Première Guerre mondiale, un conflit durant lequel les insignes ont été portés par les soldats canadiens lors d’un moment déterminant de l’histoire du pays.

L’ancien ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, avait annoncé en juillet 2013 le rétablissement des insignes de grade, les noms et les écussons traditionnels de l’Armée canadienne.

Ces changements constituent une étape de l’initiative progressive qui a débuté en août 2011, lorsque le nom historique de l’Armée canadienne fut rétabli.

Par suite de l’entrée en vigueur des modifications récentes de la Loi sur la défense nationale, «le gouvernement du Canada, au nom du ministère de la Défense nationale, apportera des changements aux Ordonnances et règlements royaux 3.01 en vue de rétablir officiellement les noms de grade traditionnels des militaires du rang», précise le communiqué qui annonce le début de ce changement.

Les uniformes de l’Armée seront remplacés dans le cadre du calendrier de changements prévus, mais avec les nouveaux insignes, qu’on peut voir ici.