Deux CF-18 de Bagotville escortent un avion commercial vers Toronto

63
Deux CF-18 Hornets du 425e Escadron d’appui tactique, de la 3e Escadre Bagotville (Qué.), et un avion ravitailleur de type KC-767 de la force aérienne de la Colombie volent côte à côte. Les CF18 transportent une bombe factice de 500 lb de type Mark 82 sur le pylône central (Photo : Attila Papp/ARC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Deux CF-18 Hornets du 425e Escadron d’appui tactique, de la 3e Escadre Bagotville (Qué.), et un avion ravitailleur de type KC-767 de la force aérienne de la Colombie volent côte à côte. Les CF18 transportent une bombe factice de 500 lb de type Mark 82 sur le pylône central (Photo : Attila Papp/ARC)
Deux CF-18 Hornets du 425e Escadron d’appui tactique, de la 3e Escadre Bagotville (Qué.), et un avion ravitailleur de type KC-767 de la force aérienne de la Colombie volent côte à côte(Archives/Attila Papp/ARC)

Le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD)a détourné deux avions CF-18 basés à Bagotville, au Québec aujourd’hui, le 27 août 2014, par mesure de précaution pour escorter le vol Sunwing 656 en direction de Cuba qui a dû retourner à Toronto en raison d’un incident à bord, rapporte le NORAD.

Les deux chasseurs ont dû escorter l’avion vers Toronto en raison d’une dispute entre deux femmes à bord de l’appareil, rapporte de son côté La Presse Canadienne.

Elles ont été arrêtées par la police régionale de Peel, municipalité dans laquelle se trouve l’aéroport Pearson de Toronto et seront accusées de méfait, méfait mettant la vie d’autrui en danger et d’avoir proféré des menaces.

La compagnie aérienne a déclaré pour sa part par voie de communiqué que les deux passagères auraient consommé une grande quantité d’alcool acheté dans une boutique hors-taxe, pour ensuite s’allumer une cigarette et déclencher le détecteur de fumée des toilettes.

Les deux femmes se seraient ensuite battues et auraient proféré des menaces contre le personnel et l’avion.

Le pilote de l’avion, qui était en direction de Cuba, a alors pris la décision de revenir vers Toronto alors qu’il volait au dessus de la Caroline du Sud.

Le NORAD n’a pas cru nécessaire d’escorter le gros porteur entre la Caroline, où a été signalé l’incident, mais, par mesure de précaution, les deux CF-18 sont intervenus lorsque l’avion de Sunwing est entré en territoire canadien.

Le NORAD a des avions prêts à décoller à tout moment dans l’éventualité d’un incident dans le ciel nord-américain et, au moment de l’événement, les avions de garde étaient ceux de la base de Bagotville au Québec.

Une fois que l’avion était en toute sécurité sur le terrain, les chasseurs canadiens sont retournés à leur base d’attache, précise le communiqué du NORAD.

Le NORAD est le commandement bi-national canadien et américain qui assure l’alerte maritime, l’alerte aérospatiale et le contrôle aérospatial au Canada et aux États-Unis.

La commandement dispose de trois sièges régionaux subordonnés: la Région NORAD de l’Alaska à la base aérienne Elmendorf, en Alaska; la Région canadienne du NORAD,à la Base des Forces canadiennes Winnipeg, au Manitoba; et la Région NORAD Continental à Tyndall Air Force Base, en Floride.