Irak: le Canada envoie matériel de secours et militaire (VIDÉO)

Des responsables irakiens, dans la zone de cargaison d'un avion CC-177 Globemaster III sur la piste de l'aéroport international de Bagdad en Irak, inspectent l'équipement militaire destiné à l'Irak lors de l'opération IMPACT, le 28 Août 2014. (Cplc Patrick Blanchard/Caméra de combat des Forces canadiennes)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Des Responsables irakiens, dans la zone de cargaison d'un avion CC-177 Globemaster III sur la piste de l'aéroport international de Bagdad en Irak, inspectent l'équipement militaire destiné à l'Irak lors de l'opération IMPACT, le 28 Août 2014. (Cplc Patrick Blanchard/Caméra de combat des Forces canadiennes)
Des responsables irakiens, dans la zone de cargaison d’un avion CC-177 Globemaster III sur la piste de l’aéroport international de Bagdad en Irak, inspectent l’équipement militaire destiné à l’Irak lors de l’opération IMPACT, le 28 Août 2014. (Cplc Patrick Blanchard/Caméra de combat des Forces canadiennes)

Tandis que le ministre du Développement international et de la Francophonie, Christian Paradis, a annoncé l’envoi de matériel de secours provenant de la réserve de fournitures d’urgence du Canada afin de répondre aux besoins immédiats des personnes touchées par le conflit dans le nord de l’Irak, un aéronef de transport Globemaster III CC-177 de l’Aviation royale canadienne a procédé à sa première livraison d’équipement militaire.

«Le Canada demeure très préoccupé par la dégradation des conditions humanitaires et sécuritaires en Irak, a déclaré le ministre Paradis, ce vendredi matin. Dans ce pays, l’escalade de la violence a forcé 1,3 million de personnes à se déplacer, et d’innombrables autres sont menacées.»

Le ministre a également annoncé que le Canada a établi et conservera une seconde réserve de fournitures d’urgence à Dubaï (Émirats arabes unis), ce qui lui permettra de réagir plus rapidement et plus efficacement aux événements qui se produiront en Afrique et en Asie. Cet entrepôt est déjà pleinement fonctionnel, et c’est la première fois que le Canada déploiera du matériel de secours d’urgence à partir de cette réserve.

«Les articles de secours qui proviennent des réserves d’urgence du Canada peuvent être envoyés partout dans le monde à tout instant. Parce qu’en temps de crises, la livraison rapide de fournitures de première nécessité peut être une question de vie ou de mort, a déclaré le ministre Paradis. En disposant de réserves de chaque côté du globe, nous pourrons atteindre plus rapidement les populations et, finalement, sauver plus de vies.»

La réserve de fournitures d’urgence du Canada, gérée par la Croix-Rouge canadienne, comprend des articles de secours pouvant répondre aux besoins essentiels des populations touchées par une crise, dont des tentes, des couvertures, des ustensiles de cuisine, des trousses d’hygiène et des jerrycans.

Le ministre Paradis a également annoncé l’affectation des fonds d’aide du Canada qui restaient encore à allouer depuis l’annonce initiale du 10 août.

Les 2,75 millions de dollars restants seront attribués à quatre partenaires humanitaires expérimentés actifs sur le terrain:

  • Développement et Paix: 1 000 000 $;
  • Le Comité international de la Croix-Rouge: 750 000 $;
  • Aide à l’enfance Canada: 750 000 $;
  • Mercy Corps: 250 000 $.

Des dignitaires canadiens, dont l’ambassadeur du Canada qui a passé les deux dernières semaines en Irak, continueront à surveiller de près la situation et à évaluer les difficultés en matière d’aide humanitaire et de sécurité.

Depuis le début de 2014, le Canada a consacré plus de 21 millions de dollars aux interventions axées sur les besoins humanitaires en Iraq. De cette somme, plus de 11,8 millions de dollars visaient les populations touchées par les troubles d’ordre civil et 9,6 millions de dollars, les réfugiés syriens. En juin 2014, le Canada a ajouté l’Iraq à sa liste de pays en développement partenaires.

Au cours des six dernières années, le Canada a expédié des articles de secours d’urgence en réponse à 14 crises humanitaires.

Matériel militaire

Dans le cadre de l’Opération IMPACT, le Premier ministre Stephen Harper a également annoncé qu’un aéronef de transport stratégique Globemaster III CC-177 de l’Aviation royale canadienne avait procédé à sa première livraison d’équipement militaire, fourni par la République d’Albanie, aux forces de sécurité irakiennes, pour les aider à combattre l’État islamique.

L’Opération IMPACT est la contribution du Canada aux efforts internationaux déployés pour livrer du matériel militaire, comme de petites armes et des munitions, à ceux qui combattent l’EI.

«La livraison de ce matériel militaire aux forces de sécurité qui protègent les Irakiens déplacés et qui combattent l’EI permettra d’atténuer la précarité de la situation du pays en matière de sécurité. Si on le laisse faire, l’EI constitue un danger non seulement pour la paix et la sécurité dans la région, mais aussi pour la sécurité mondiale», indique le Premier ministre dans un communiqué.

Le Canada a aussi déployé un aéronef de transport Hercules CC-130J dans la région, en appui à cette opération de livraison.

Le 15 août dernier, le Premier ministre Harper avait annoncé le déploiement d’un appareil Hercules CC-130J et d’un appareil Globemaster III CC-177 de l’Aviation royale canadienne, pour participer à la livraison de matériel militaire critique de la part des alliés contributeurs aux forces qui luttent contre l’EI.

Le Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC) est chargé de prévoir, de préparer et de mener des opérations comme celle-ci, nommée opération IMPACT.

Les FAC mèneront cette importante mission internationale tout en continuant à respecter d’autres engagements opérationnels simultanés.