L’Aviation et Valcartier perdent un des leurs

Les hélicoptères du 430e Escadron tactique d'hélicoptères déposent les troupes (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Les hélicoptères du 430e Escadron tactique d'hélicoptères déposent les troupes (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Un hélicoptère du 430e Escadron tactique d’hélicoptères dépose les troupes. (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Tant le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada que l’Aviation royale canadienne sont en deuil après le décès d’un des leurs.

Le caporal-chef Beaulieu était technicien en systèmes avioniques au 430e escadron tactique d’hélicoptères, qui est situé sur la base des Forces canadiennes Valcartier. Il était donc responsable de l’entretien de tous les systèmes électroniques à bord des hélicoptères.

Enrôlé en février 2002, il a joint les rangs de l’Aviation royale canadienne et s’est retrouvé à Greenwood, Kingston, Shearwater, pour finalement se retrouver, en 2006, à Valcartier.

Michael Beaulieu a été déployé une fois en Afghanistan, en 2009.

«Nos pensées vont à la famille et aux proches du caporal-chef Beaulieu», a fait savoir le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

Comme il a été retrouvé sans vie, le 24 août, dans sa résidence en dehors de la base, c’est le Service de police de la Ville de Québec qui mène l’enquête et le bureau du coroner remettra son rapport, dans lequel il exposera les causes et les circonstances du décès, ultérieurement.

Ce décès vient endeuiller une nouvelle fois Valcartier quelques jours seulement après celui du bombardier Matthew Caron du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada.

Il existe de nombreux services tant du côté militaire que du côté civil qui permet d’être «à l’écoute», tels que le 1 866 277-3553 du Centre de prévention de suicide du Québec, les différents programmes du Service de santé mentale des Forces armées canadiennes ou bien encore, à défaut, parler à quelqu’un de confiance fait toujours du bien!

Celeriter certoque!