Reprise des hostilités à Gaza: «Le Hamas inexcusable», déclare John Baird

1
196
De passage à Montréal, le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé de nouvelles mesures pour faire plier le président russe Poutine. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
De passage à Montréal, le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé de nouvelles mesures pour faire plier le président russe Poutine. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Le ministre des Affaires étrangères John Baird alors qu’il était de passage à Montréal (Archives/Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Alors que les armes ont recommencé à parler vendredi dans la bande de Gaza et fait un premier mort, un enfant de 10 ans tué dans l’une des frappes déclenchées par l’armée israélienne en représailles à la reprise des tirs de roquettes palestiniennes, le chef de la doplomatie canadienne, John Baird déplore amèrement que le Hamas choisisse la violence et la mort plutôt que la paix.

Israël avait accepté mercredi de prolonger lors des négociations israélo-palestiniennes indirectes au Caire sur l’extension de la trêve de 72 heures, mais le Hamas avait refusé et a manifesté son intention de reprendre le combat dès la fin de la trêve si toutes ces demandes n’étaient pas satisfaites.

C’est ainsi que la bande de Gaza était à nouveau vendredi la base de lancement des roquettes palestiniennes et la cible des frappes israéliennes, un mois précisément après le début d’hostilités.

«Il est inexcusable et totalement inacceptable que le Hamas ait encore une fois choisi la mort, la destruction et la terreur au détriment de la paix, des négociations et d’une cessation de la violence», a déclaré le ministre canadien des Affaires étrangères.

«Le terrorisme est une grave menace pour toutes les nations démocratiques, et il faut lutter contre lui. Israël se trouve en permanence confronté directement à ces menaces, et le Canada respecte le droit et le devoir d’Israël de se défendre et de protéger ses citoyens contre de telles attaques aveugles et odieuses», a-t-il affirmé.

«Les nations éprises de paix à travers le monde doivent dénoncer cette nouvelle provocation violente du Hamas et être solidaires d’Israël, le seul pays libéral démocratique au Moyen-Orient», a dit le ministre Baird.

«La seule solution possible à Gaza est la suivante: le Hamas doit déposer ses armes et être complètement démilitarisé», a conclut le ministre canadien des Affaires étrangères, soulignant que «Le Canada croit que le peuple palestinien mérite mieux que les actions dangereuses du Hamas; les Israéliens comme les Palestiniens méritent un avenir fait de paix, de sécurité et de prospérité. Le Hamas sera le seul responsable de toute perte ultérieure de vies innocentes».

Le Hamas fait de la levée du blocus de Gaza imposé depuis 2006 par Israël une condition sine qua non à l’arrêt des hostilités, tandis qu’Israël insiste, compréhensiblement, sur la démilitarisation de l’enclave palestinienne pour donner son feu vert à sa reconstruction.

La branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, exige au minimum l’ouverture d’un port sur la Méditerranée, à défaut d’obtenir dans l’immédiat la levée du blocus et la construction d’un aéroport international.

Mais cela signifierait que des bateaux pourraient accoster sans être fouillés permettant au mouvement islamiste voué à la destruction d’Israël, d’importer des roquettes sans les faire passer en contrebande par ses tunnels donnant sur l’Egypte.

Quoi qu’il en soit, aux yeux de la plupart des analystes, le «jusqu’auboutisme» et la surenchère du Hamas est un jeu dangereux susceptible de replonger le territoire dans le chaos.

En un mot comme en mille, le Hamas est prêt à faire la paix, mais uniquement à condition qu’on le laisse faire la guerre, Cherchez la contradiction.

1 COMMENT

  1. Israel confirme que cette opération scélérate était l’occasion d’affaiblir le Hamas !Comme si ça n’était pas évident. En continuant un peu plus ils vont arriver à les éliminer carrément comme à Sabra et Chatila . mais beaucoup d’états occidentaux et américains ne veulent plus soutenir cet état « voyou » qui se croyant supérieur aux autres,ne respectent pas l’ONU et en vient à ce que beaucoup appelle un GENOCIDE,un CRIME DE GUERRE ! « Nous sommes tous palestiniens » et leur emblème est fixé sur le mur de ma maison,au pays du grand philosophe MONTESQUIEU!

Comments are closed.