Frais de déménagement après la retraite: 40 kilomètres minimum pour être remboursé

Le nouveau ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, salue le travail accompli par Peter Devlin (Photo: Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, annonce un plan pour optimiser les ressources du ministère (45eNord.ca/CombatCamera)
Le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, annonce une modification de la politique de remboursement des frais de déménagement pour les militaires qui prennent leur retraite. (Archives/45eNord.ca/Caméra de combat)

Le gouvernement fédéral a annoncé avoir apporté des modifications à sa politique de remboursement des frais de déménagement aux membres des Forces armées canadiennes qui prennent leur retraite.

L’affaire Andrew Leslie avait fait réagir le ministre de la Défense nationale, qui s’était alors engagé à regarder de plus près la politique en question.

L’ancien brigadier-général a ainsi effectué un déménagement de Ottawa à… Ottawa pour un coût de 72.225, 86$.

Dans un courriel envoyé à 45eNord.ca, le ministre Nicholson avait indiqué en février dernier que «la politique [dite de réinstallation programmée] n’a jamais été destinée à faire payer aux contribuables 72.000 $ pour le déménagement de généraux d’une résidence à une autre, à l’intérieur d’une même ville. Tout comme ses amis libéraux, Andrew Leslie prétend avoir droit à ce remboursement. C’est pourquoi j’ai demandé à mon ministère de réviser la politique afin de s’assurer que l’argent des contribuables est utilisé de manière responsable».

Le ministère de la Défense nationale est donc allé de l’avant en modifiant la politique incriminée, mais ne s’appliquera seulement qu’aux membres effectuant un déménagement de plus de 40 km, dans l’année qui suit la retraite. Plus de 40 kilomètres, c’est pris en charge, moins de 40 kilomètres, débrouillez-vous!

L’indemnité de déménagement inclura cependant désormais des exceptions pour des raisons médicales et des circonstances personnelles exceptionnelles.

La politique couvre des frais tels que la commission de courtage, les frais d’avocat, les frais de courtage, les remboursements de frais pour la nourriture lors du déplacement, frais de logement commerciaux, déplacement, emballage et expédition.

«Il y a de bonnes raisons pour avoir accès à un déménagement en fin de carrière, mais un déménagement au coin de la rue ou à proximité de sa résidence ne peut être fait aux frais des contribuables. Les modifications apportées à la politique sont un juste équilibre entre une compensation équitable et le respect de ceux qui paient la note», a dit le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, dans un communiqué.

«Il est regrettable qu’un conseiller principal du Parti libéral ait carrément fait un usage abusif de l’argent des contribuables, a enfoncé le ministre. Voilà pourquoi nous restreindrons l’admissibilité aux personnes qui déménagent à plus de 40 kilomètres».

Militaires qui allez prendre votre retraite, si vous devez déménagez, faites le à 41 kilomètres!