Journée mondiale de prévention du suicide: l’état-major canadien se mobilise

45
Hommage aux «soldats du suicide» à Ottawa (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Hommage aux «soldats du suicide» à Ottawa (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Hommage aux «soldats du suicide». (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Les Forces armées canadiennes n’auront pas laissé échapper l’occasion de marteler le message «Aidez-vous», en cette journée mondiale de prévention du suicide.

Le ministre de la Défense nationale Rob Nicholson a «réitéré» dans un communiqué l’engagement du gouvernement en ce qui concerne la santé et le bien-être des hommes et femmes des Forces armées canadiennes.

«Nos hommes et femmes en uniforme s’exposent au danger pour servir le Canada, et nous sommes reconnaissants envers eux pour les sacrifices qu’ils font, a dit le ministre. Les militaires qui combattent une maladie mentale ont maintenant un meilleur accès aux soins spécialisés que jamais auparavant, mais la perte d’une seule vie par suicide en est une de trop.»

Le chef d’état-major de la Défense, le général Tom Lawson, a demandé à ce que «l’autostigmatisation» cesse.

«‪À ceux qui combattent actuellement une maladie mentale, n’hésitez pas et surtout ne tardez pas à vous faire soigner et à faire appel aux services de soutien, a dit le général Lawson. Si vous avez des pensées suicidaires, il est possible d’obtenir une aide immédiate en composant le 911. De l’aide spécialisée vous est également offerte dans la clinique de votre base ou escadre, par l’entremise du Programme d’aide aux membres (1-800-268-7708) ou à l’urgence de votre région. Allez chercher de l’aide auprès de vos amis, des membres de votre famille, de vos supérieurs, d’aumôniers et de professionnels de la santé».

‪À l’occasion de cette Journée mondiale de prévention du suicide et du thème au pays «Le Canada reste en contact», le chef d’état-major de la Défense «encourage tous les militaires […] pour rester en contact avec leurs concitoyens canadiens. Discutez de la maladie mentale, apprenez-en plus à ce sujet ainsi que sur la manière dont nous pouvons combattre les préjugés qui sont associés à la maladie mentale et faire la promotion de la prévention du suicide».

Pour sa part, le commandant de l’Armée canadienne, le lieutenant-général Marquis Hainse, a rappelé que tous avons des «obligations les uns envers les autres. Chacun de nous peut jouer un rôle dans la prévention du suicide».

«Tendez la main. Informez-vous de l’état de chacun, a lancé le commandant de l’armée. Les études indiquent que l’isolement social peut accroître le risque de suicide et que, inversement, le fait d’entretenir de forts liens avec d’autres personnes pouvait le prévenir. Je sais qu’il n’existe pas de liens plus forts que ceux que vous avez forgés entre vous.

Si vous en arrachez, parlez à vos amis, aux membres de votre famille ou à votre chaîne de commandement. Tendez la main et demandez de l’aide à vos chefs, à vos aumôniers et aux professionnels de la santé. Il faut beaucoup de volonté pour demander de l’aide et je salue votre courage.»

Cette mobilisation intervient alors que les Forces armées canadiennes ont vu une vague sans précédent de militaires passer à l’acte. Si la plupart des cas sont encore sous enquête, on peut toutefois faire remonter près d’une vingtaine de cas présumés de suicides au cours des 10 derniers mois.

N’épargnant personne, c’est d’un bout à l’autre du pays, que les Forces ont été durement touchées. La base de Valcartier l’aura été particulièrement avec – au moins – cinq cas présumés.

45eNord.ca ira prochainement à la rencontre du brigadier-général Stéphane Lafaut, commandant de la 2e Division du Canada pour faire le point sur ces cas et ce que les Forces peuvent et doivent faire pour ne pas laisser partir un frère d’armes trop tôt.

Une cérémonie à la chandelle, en hommage aux «soldats du suicide» aura lieu ce dimanche 14, à 13h30, au Vieux-Port de Montréal (sur l’île Bonsecours), dans le cadre de la 3e édition du Festival culturel militaire de Montréal.