La force opérationnelle terrestre du Canada participe à l’exercice Steadfast Javelin en Lettonie

34
Steadfast Javelin
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Environ cent (100) soldats des Forces armées canadiennes (FAC) participent à l’exercice STEADFAST JAVELIN II en Lettonie dans le cadre de l’opération REASSURANCE, qui constitue l’engagement du Canada à collaborer avec ses alliés de l’OTAN en vue de favoriser la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est.

STEADFAST JAVELIN II est un exercice multinational qui se déroule du 2 au 8 septembre dans cinq pays de l’Europe : l’Allemagne, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne. Cet exercice vise à développer et à améliorer l’interopérabilité, l’état de préparation, les capacités relatives aux opérations interarmées, et les interventions multinationales en cas de crise.

«Dans le contexte de l’agression et de la provocation constantes manifestées par le régime Poutine envers l’Ukraine, notre gouvernement collabore avec nos alliés de l’OTAN en vue de favoriser la sécurité et la stabilité dans la région. La participation des Forces armées canadiennes à l’exercice STEADFAST JAVELIN II démontre notre détermination à contribuer de manière positive à la sécurité internationale. », a déclaré à ce propos le ministre canadien de la Défense Rob Nicholson.

Plus d’un millier de militaires participent à l’exercice STEADFAST JAVELIN II

Parmi les pays participants, citons notamment les trois pays baltes – la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie – de même que la Bulgarie, le Canada, l’Italie, la Pologne, le Royaume-Uni, et les États-Unis.

Dans le cadre de cette semaine d’exercice, des soldats de l’Armée canadienne, du 3e Bataillon, The Royal Canadian Regiment (3 RCR), exécuteront un saut en parachute avec environ 200 militaires en provenance de l’Italie.

«L’exercice STEADFAST JAVELIN II donne à la force opérationnelle terrestre du Canada une occasion de développer d’importantes capacités interarmées, notamment les opérations aéroportées. Leur participation illustre la capacité des Forces armées canadiennes à collaborer avec succès avec les alliés de l’OTAN au sein d’une force opérationnelle internationale à haut niveau de préparation. », a souligné pour sa part le lieutenant-général Stuart A. Beare, commandant, Commandement des opérations interarmées du Canada.

L’opération REASSURANCE fait référence aux activités militaires menées par les FAC pour appuyer les mesures d’apaisement mises de l’avant par l’OTAN par la fourniture de capacités militaires destinées à l’instruction, aux exercices, aux démonstrations et à l’exécution de tâches assignées par l’OTAN. En soutien à la demande formulée par l’OTAN, l’intervention des FAC favorise la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est, en plus de démontrer l’indéfectible engagement du Canada envers ses alliés dans la région.