Le ministre Baird est en Iraq pour discuter du combat contre l’État islamique

Le ministre des Affaires étrangères canadiens a rencontré le 3 septembre son homologue irakien, Hoshyar Zebari avec qui il a discuté de la façon dont le Canada peut contribuer à combattre l'État islamique (MAECD)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre des Affaires étrangères John Baird était à Bagdad aujourd’hui pour rencontrer des responsables du gouvernement iraquien et discuter de la situation sur le plan humanitaire et de la sécurité en Iraq, situation qui a atteint un point critique. Il était accompagné d’une délégation multipartite composée du député fédéral d’Ottawa-Centre, M. Paul Dewar, et du député fédéral de Westmount—Ville-Marie, M. Marc Garneau.

Lors de ses entretiens avec le président, M. Fouad Massoum, et le ministre des Affaires étrangères, M. Hoshyar Zebari, le ministre Baird a discuté de la situation relative à l’État islamique en Iraq et au Levant (EIIL) et de l’engagement du Canada à apporter une aide aux milliers d’Iraquiens, y compris les yézidis et les chrétiens, qui en ont désespérément besoin.

«Je suis ici en Iraq pour démontrer l’engagement du Canada en faveur de la stabilité, la sécurité et la prospérité de l’Iraq, a déclaré le ministre Baird. Les avancées barbares et expansionnistes de l’EIIL en Syrie et en Iraq continuent de déstabiliser la région et représentent une menace sérieuse non seulement pour la sécurité régionale, mais aussi pour la sécurité mondiale. Le Canada a pris des mesures en partenariat avec ses alliés et le gouvernement de l’Iraq pour contrer les activités de l’EIIL.»

Le ministre Baird a aussi appelé les dirigeants iraquiens à faire front commun pour gouverner au nom de tous les Iraquiens, quelle que soit leur origine ethnique ou religieuse, et il a annoncé de nouveaux fonds à l’appui de mesures de sécurité.

«Le Canada ne restera pas les bras croisés pendant que l’EIIL continue d’assassiner des civils innocents, dont des membres de minorités ethniques et religieuses, a ajouté le ministre Baird. Le Canada versera une contribution supplémentaire de 15 millions de dollars pour des mesures de sécurité. Nous continuerons à surveiller la situation et apporterons une aide supplémentaire au besoin.»

Cette contribution comprend 10 millions de dollars d’aide non létale en matière de sécurité pour l’achat d’équipement, notamment des casques, des gilets pare-balles et des véhicules de soutien logistique, destiné aux forces de sécurité en Iraq qui luttent contre l’EIIL.

À cela s’ajoutent 5 millions de dollars pour contribuer aux efforts régionaux visant à restreindre l’entrée de combattants étrangers en Iraq et en Syrie.

Pour aider les pays alliés à acheminer des fournitures militaires indispensables au profit des forces de sécurité qui combattent l’EIIL en Iraq, le Canada a envoyé deux appareils de l’Aviation royale canadienne, un Hercules CC-130J et un Globemaster CC-177, avec leurs équipages d’une trentaine de membres des Forces armées canadiennes. Cette mesure s’ajoute à l’enveloppe de 5 millions de dollars en aide humanitaire déjà fournie par le Canada à ce pays.