Le Princess Patricia’s Canadian Light Infantry exerce son Droit de cité à Ottawa (PHOTOS/VIDÉO)

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Moment historique pour les fiers membres du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (PPCLI). Après 100 ans de bons et loyaux services envers le Canada, le régiment a exercé son Droit de cité à Ottawa avant de s’engager à poursuivre un autre 100 ans.

Point culminant des célébrations entourant le 100e anniversaire de la fondation du PPCLI, le Droit de cité a été exercé dans les rues d’Ottawa par une garde de 100 membres du 3e Bataillon, sous la direction du lieutenant-colonel John Errington.

Après avoir frappé trois fois à la porte de l’Hôtel de ville, le maire d’Ottawa, Jim Watson, a accordé au régiment le droit de défiler dans les rues «tambours battants, drapeaux flottants et baïonnettes aux canons».

En interview pour 45eNord.ca, le maire Watson s’est réjoui de vivre une telle journée. «Il y a un grand lien entre le Princess Patricia’s et la ville d’Ottawa. Le régiment a été formé ici même il y a 100 ans», a rappelé le maire.

Un peu plus tard, le lieutenant-colonel John Errington du PPCLI a dirigé le Régiment vers le nord, au Monument commémoratif de guerre pour une cérémonie du renouvellement de l’engagement. Le Régiment a été mis sur pied en 1914, pour la guerre froide, et après un siècle de service, le PPCLI s’est engagé à servir les Canadiens pendant 100 autres années.

Étaient présents à la cérémonie du renouvellement de l’engagement, le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, le lieutenant-général Guy Thibault, vice-chef d’état-major de la défense, Adrienne Clarkson, colonel en chef du PPCLI, et le lieutenant-général (ret.) Ray Crabbe, colonel du Régiment.

Pour rappel, le PPCLI sert le Canada en permanence depuis sa fondation le 10 août 1914 avec des fonds privés par Andrew Hamilton Gault de Montréal. Initialement constitué au parc Lansdowne, il était composé de vétérans bénévoles d’un peu partout au Canada.

«Aujourd’hui, nous célébrons un siècle de service du Princess Patricia’s Canadian Light Infantry : cent ans de discipline, de travail acharné et d’instruction; cent ans de devoir, de loyauté, d’intégrité et de courage; cent ans de service à notre pays. Ce renouvellement d’engagement amorce les prochaines cent années de service tandis que nous nous souvenons des sacrifices des dernières années et que nous célébrons l’engagement continu du Régiment envers le Canada», a déclaré le ministre de la Défense nationale.

C’est avec les membres de la garde descendante du Patricia’s qui ne sont plus en service actif que la cérémonie s’est conclue.