Les Forces armées canadiennes ont un nouveau commandant des opérations interarmées (PHOTOS/VIDÉO)

Drapeaux. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

C’était une première, et quelle première! Les Forces armées canadiennes viennent de procéder au tout premier changement de commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC), institué en octobre 2012.

Annoncé dès février dernier, c’est donc après 36 ans de service, le lieutenant-général Stuart Beare a pris officiellement sa retraite des Forces armées canadiennes mardi 9 alors que le lieutenant-général Jonathan Vance l’a remplacé à la tête du COIC, lors d’une vibrante cérémonie tenue à Ottawa.

Mis sur pied le 5 octobre 2012, le COIC est le résultat de la fusion des anciens Commandement Canada, COMFEC et COMSOCAN, tel que l’avait recommandé le lieutenant-général (ret.) Andrew Leslie.

Toutes les opérations des Forces armées canadiennes sont sous la juridiction du COIC, sauf celles menées par le NORAD ou le COMFOSCAN.

«Nous défendons le Canada, nous défendons l’Amérique du Nord, en plus de promouvoir la paix et la sécurité à l’étranger, a résumé le lieutenant-général Stuart Beare, commandant sortant du COIC. Quelle mission fantastique nous avons, quelle équipe formidable pour conduire les opérations avec succès, et quels partenaires et partenariats admirables nous avons à profit».

«Je me sens privilégié de me joindre aux rangs du COIC et de pouvoir contribuer ainsi à la défense du Canada et de l’Amérique du Nord ainsi qu’aux opérations à l’étranger, a dit pour sa part le commandant entrant, le lieutenant-général Jonathan Vance. Je vous promets tous que c’est avec humilité que j’accepte le commandement du COIC et avec encore plus de sérieux que nous relèverons les défis qui nous attendent.»

Le lieutenant-général Vance aura fort à faire dès ses premiers jours, puisqu’il devra gérer l’envoi de troupes canadiennes en Irak et dans l’est de l’Europe, en plus de la quinzaine d’autres opérations des Forces armées canadiennes dans le monde et la quinzaine au pays.

C’est finalement à bord d’un VBL III que le lieutenant-général Beare et sa conjointe ont quitté la cérémonie, après les discours d’usage et une belle interprétation du Dieu protège la Reine par la Musique centrale des Forces armées canadiennes, les emportant au loin.

Nous montons la garde!