Anciens combattants: mentions élogieuses à Daniel Lafontaine, Luc Obomsawin et 17 autres Québécois

Le ministre des Anciens combattants, Julian Fantino (Photo: caporal Roy McClellan, MDN))
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Le ministre des Anciens combattants, Julian Fantino (Photo: caporal Roy McClellan, MDN))
Le ministre des Anciens combattants, Julian Fantino (Photo: caporal Roy McClellan, MDN))

Le ministre des Anciens Combattants a rendu hommage ce jeudi 4 septembre lors d’une cérémonie à Vaudreuil-Dorion pour leurs contributions exceptionnelles envers les vétérans canadiens à 19 Québécois, dont deux vétérans bien connus de la région de Québec dont nous avons parlé dans nos pages, Daniel «Fonfon» Lafontaine et Luc Obomsawin.

La mention élogieuse du ministre des Anciens combattants, crée en 2001, est décernée aux personnes qui ont servi la communauté des vétérans de façon exceptionnelle et/ou aux personnes qui constituent des modèles pour leurs camarades vétérans. La Mention élogieuse est principalement destinée aux vétérans, mais, elle peut aussi être décernée à d’autres personnes.

La Mention élogieuse comprend un certificat, un insigne pour les tenues civiles et une barrette qui se porte avec les décorations officielles. Il s’agit d’une feuille d’érable or placée sur un coquelicot rouge, une fleur depuis longtemps associée aux sacrifices de guerre. La Couronne royale orne le sommet de l’insigne.

La Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants se porte au-dessous des décorations officielles, sur la barrette or. Elle peut être portée sur un blazer, une tenue de soirée, etc., et dans les occasions où il convient de porter des médailles. L’insigne peut être porté sur une tenue civile.

Des vétérans bien connus de la région de Québec

On remarque, parmi les récipiendaires, deux vétérans de la région de Québéc dont nous avons parlé dans le passé dans nos pages, Danielle «Fonfon» Lafontaine et Luc Obomsawin.

Daniel Lafontaine est un vétéran des Forces armées canadiennes qui a servi de 1983 à 2003.De 2009 à 2011, Daniel Lafontaine était responsable des relations publiques pour le groupe Vétérans UN-NATO Canada et, en 2012, il est devenu le directeur des communications de l’Association des vétérans autochtones du Québec. De 2010 à 2012, M. Lafontaine a en outre siégé à un comité consultatif visant à améliorer la Nouvelle Charte des anciens combattants et, depuis 2011, il est sergent d’armes pour l’Association nationale des anciens combat-tants autochtones. En 2012, il a été élu deuxième vice-président de la filiale 265 de la Légion royale canadienne à Québec.

«M. Lafontaine consacre beaucoup de son temps à ai-der les vétérans à comprendre leurs droits et à leur montrer comment faire reconnaître leurs besoins. Sa détermination à sensibiliser davantage le grand public à l’importance de la commémoration l’a mené à travailler en étroite collaboration avec la filiale 265 de la Légion afin d’accroître le nombre d’activités commémoratives dans sa collectivité.», peut-on lire sur le site du ministère.

En 2011, M. Lafontaine a fait partie du comité organisateur visant à faire reconnaître la Journée nationale des Gardiens de la paix au Québec. Grâce à son dévouement, M. Lafontaine est parvenu à réunir 250 vétérans au Monument de la Bravoure à la Place George V, à Québec, où s’est tenu un premier hommage à la chandelle. Après cette activité, le gouverne-ment du Québec a adopté une motion pour reconnaître officiellement le 9 août Journée des Gardiens de la paix au Québec.

45eNord.ca a été témoin du dévouement et de l’efficacité de de Daniel Lafontaine lorsque, à la dernière Journée de la paix organisé par le vétéran en 2013, la cérémonie avait réuni un millier de personnes pour rendre hommage aux nombreux soldats canadiens qui ont servi dans les  missions de la paix de l’ONU.

Luc O’Bomsawin est lui aussi un vétéran des Forces armées canadiennes. Il est membre de la communauté autochtone abénaquise d’Odanak, au Québec.

Après avoir été membre des Forces armées canadienne en tant que spécialiste en télécommunications et membre d’équipage pour le 12e Régiment Blindé du Canada, il est devenu membre de la Police autochtone et a servi dans plusieurs collectivités du Québec.

Il a en outre été agent correctionnel à l’Établissement de Donnacona et membre de la Police de Ports Canada, affecté au Port de Québec. Il s’est par la suite joint à la Sûreté du Québec, d’où il est nouvellement retraité après une carrière de 20 ans.

M. O’Bomsawin est le fondateur et le président de l’Association des vétérans autochtones du Québec, et il est le représentant provincial et sergent d’armes national pour l’Association des vétérans des Premières Nations du Canada et co-fondateur et vice-président national de l’Aboriginal Veterans Autochtones.

M. O’Bomsawin siège sur le comité consultatif de l’Ombudsman des Vétérans et a en outre siégé au comité organisateur chargé de rendre hommage aux gardiens de la paix à l’occasion de la Journée nationale des Gardiens de la paix à Québec, le 9 août 2011, et il a depuis continué à s’impliquer dans ces activités de célébration annuelles.

En 2012, M. O’Bomsawin a aussi participé à des conférences dans des écoles pour commémorer la guerre de 1812 et pour sensibiliser les jeunes aux vêtements et aux traditions autochtones, ainsi qu’à la con-tribution des Autochtones dans les Forces armées canadiennes au cours de l’histoire.

Liste des récipiendaires

Voici la liste complète des personnes à qui le ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino, a remis la Mention élogieuse aux personnes suivantes:

  • George Beaulieu, Sherbrooke
  • Maurice Carrière, Coteau-du-Lac
  • Wes Cross, Montréal
  • Roch-Serge Fortier, Saint Jean sur Richelieu
  • Pierre Garneau, Saint-Jean-sur-Richelieu
  • David Houghton, Montréal
  • André Houle, Trois-Rivières
  • Daniel Lafontaine, Québec
  • Daniel Lefort, Sainte-Martine
  • Marie Letemplier, Sherbrooke
  • Charles Marinier, Saint-Jean-sur-Richelieu
  • Chris Mulligan, Montréal
  • Luc O’Bomsawin, Wendake
  • Vera Sherlock, LaSalle
  • Edward Soloway, Montréal
  • Reno St-Germain, Gatineau
  • Michel Tailleux, Quebec
  • Réjean Thibault, Matane
  • Sébastien Vincent, LaSalle

On peut trouver les mentions pour chacun de ces récipiendaires sur le site du ministère des Anciens combattants.Jusqu’à maintenant, 97 Québécois ont reçu la Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants.

«C’est un privilège de reconnaître les efforts altruistes de ces personnes qui ont si généreusement investi temps et énergie pour aider et soigner les vétérans. Leurs contributions exemplaires sont à l’image de la gratitude et du respect que ressentent tous les Canadiens envers les hommes et les femmes qui ont endossé l’uniforme au service de notre pays.», a déclaré à cette occasion le ministre Fantino.