Un avion parti d’une base américaine en Afghanistan dérouté vers l’Iran

Un appareil de la compagnie à bas coût Fly Dubai (Archives/Alexander Klein/AFP)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
Un appareil de la compagnie à bas coût Fly Dubai (Archives/Alexander Klein/AFP)
Un appareil de la compagnie à bas coût Fly Dubai (Archives/Alexander Klein/AFP)

Un avion civil transportant une centaine de passagers, dont des Américains, parti de la base militaire américaine de Bagram en Afghanistan à destination de Dubaï a été dérouté vendredi vers l’Iran d’où il devrait toutefois redécoller rapidement, a indiqué un diplomate américain.

Ce responsable du département d’État a invoqué une raison administrative pour justifier ce déroutage et a démenti des informations de presse selon lesquelles l’appareil de la compagnie à bas coûts Fly Dubai avait été contraint par les forces armées iraniennes d’atterrir en Iran.

D’après ce diplomate américain, la question semble avoir été réglée et l’avion, espérons-le, devrait pouvoir décoller bientôt.

D’autres responsables de l’administration américaine ont expliqué que l’avion civil transportait environ cent personnes, dont des ressortissants américains et des contractuels étrangers travaillant pour le gouvernement américain sur la gigantesque base militaire de Bagram, près de Kaboul en Afghanistan.

Ils n’ont pas été en mesure de dire si des militaires américains se trouvaient parmi les passagers.

Les Etats-Unis et l’Iran n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 1980 et ont toute une série d’importants contentieux. Mais ils ont amorcé depuis un an un processus de rapprochement, notamment à la faveur de négociations directes sur le programme nucléaire de Téhéran.