Conférence des ministres de la Défense des Amériques: le Canada parle de soins de santé aux militaires

18
La 11e Conférence biennale des ministres de la Défense des Amériques, qui se tient cette année du 12 au 14 octobre à Arequipa, au Pérou, rassemble des ministres de la Défense et des hauts représentants des Amériques afin de discuter de sujets d’intérêt commun en matière de défense et de sécurité dans la région (CMDA)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
La 11e Conférence biennale des ministres de la Défense des Amériques, qui se tient cette année du 12 au 14 octobre à Arequipa, au Pérou, rassemble des ministres de la Défense et des hauts représentants des Amériques afin de discuter de sujets d’intérêt commun en matière de défense et de sécurité dans la région (CMDA)
La 11e Conférence biennale des ministres de la Défense des Amériques, qui se tient cette année du 12 au 14 octobre à Arequipa, au Pérou, rassemble des ministres de la Défense et des hauts représentants des Amériques afin de discuter de sujets d’intérêt commun en matière de défense et de sécurité dans la région (CMDA)

Le ministre de la Défense, Rob Nicholson, participe à la 11e Conférence biennale des ministres de la Défense des Amériques, qui se tient cette année du 12 au 14 octobre à Arequipa, au Pérou, et où le Canada dirigera des discussions au sujet des soins de santé des militaires.

Cette conférence rassemble des ministres de la Défense et des hauts représentants des Amériques afin de discuter de sujets d’intérêt commun en matière de défense et de sécurité dans la région.

Dans son discours d’ouverture, le président du pays hôte, Ollanta Humala Tasso, a déclaré que la plus grande menace qui pèse sur les nations aujourd’hui sont le trafic de drogue et le changement climatique et a appelé à la coopération pour consolider la paix.

La première CMDA a eu lieu en 1995. Elle a été créée pour permettre aux ministres de la Défense et de la Sécurité de partager des idées et des expériences sur les enjeux contemporains liés à la défense et à la sécurité régionales. La CMDA est devenue un important outil de promotion de la sécurité et de la stabilité dans l’hémisphère. Le Canda a été l’hôte de la 8e CMDA, qui a eu lieu à Banff en 2008.

«J’ai hâte de travailler en collaboration avec mes homologues de partout dans les Amériques au cours de cette importante conférence afin de renforcer nos institutions de défense de l’hémisphère. Le Canada participe et collabore activement avec nos partenaires régionaux des Amériques depuis longtemps, et nous avons bien hâte de faire fond sur les réalisations de cette conférence.», a déclaré avant la conférence le ministre Nicholson.

Lors de cette 11e Conférence des ministres de la défense, qui réunit 34 pays, les cinq domaines de discussions sont, cette année, la coopération en matière de capacités de recherche et de sauvetage, la coopération en matière de santé militaire, la sécurité et la protection de l’environnement, l’échange d’expériences sur la participation des Forces armées dans les tâches de sécurité et la coordination des conférences spécialisées.

Et pour cette 11e Conférence, le Canada a été choisi pour jouer le rôle du «rapporteur» pour le groupe de travail sur les soins de santé des militaires et a à ce titre préparé une présentation sur cet important sujet à l’intention des autres pays participants. Il s’agit d’une occasion pour le Canada de mettre en évidence son système de services de santé militaires et de partager nos expériences et notre expertise dans ce domaine avec des représentants d’autres pays.

Coïncidence, au même moment, au pays, un dossier spécial du journaliste Christian Noël de la télévision publique canadienne affirme que les Forces canadiennes ont privatisé une portion considérable des soins de santé aux militaires depuis 10 ans, particulièrement en santé mentale, sans en avoir véritablement évalué les coûts et les bénéfices.

Le gouvernement Harper a investi 11,4 millions de dollars supplémentaires pour la santé mentale des soldats cette année, mais on ignore quelle proportion de cette nouvelle somme a servi à embaucher des employés du secteur privé et la pratique de la sous-traitance fait encore l,objet d’un débat au Canada.

Dans le cadre de cette conférence, le ministre Nicholson tient aussi une série de réunions bilatérales avec ses homologues d’autres nations de l’hémisphère. et a eu, dimanche, une rencontre bilatérale avec le président péruvien.

Outre la Conférence des ministres de la Défense des Amériques (CMDA), le Canada participe aussi à plusieurs tribunes hémisphériques sur la défense, ce qui lui permet de nouer le dialogue avec les représentants des pays de l’Amérique latine et des Caraïbes, souligne également le communiqué de la Défense canadienne qui annonce la participation canadienne à la Conférence biennale à Arequipa.

Il s’agit notamment, outre la CMDA, de la Conférence navale interaméricaine (CNI), de la Conférence des armées des Amériques (CAA), du Système de coopération des forces aériennes américaines (SICOFAA) et de la la Commission interaméricaine de défense (IADB).