Déploiement canadien en Irak: message du Chef d’état-major de la Défense

1

Mesdames et Messieurs,

Nous avons tous observé au cours des derniers mois la progression alarmante du prétendu mouvement État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Il ne s’agit évidemment ni d’islamisme, ni d’un État; c’est une organisation barbare responsable d’avoir commis des atrocités sans nom en Irak et en Syrie, et sa croissance rapide s’est révélée être une menace à la stabilité dans la région.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a reconnu que le mouvement EIIL constitue une menace et le gouvernement du Canada a choisi de se tenir aux côtés de ses alliés pour combattre cette menace.

Le gouvernement du Canada a ordonné aux Forces armées canadiennes de lancer des opérations de combat aérien en Irak et de continuer d’aider les forces irakiennes à bâtir leur propre capacité pour contrer la progression du mouvement EIIL sur le terrain.

Nous travaillons avec nos partenaires de la coalition pour combattre le mouvement EIIL à partir des airs

Le gouvernement du Canada a autorisé les Forces armées canadiennes à déployer jusqu’à 600 militaires à l’appui des efforts déployés par la coalition pour combattre le mouvement EIIL. On déploiera également une force d’assaut composée de six chasseurs CF-188 Hornet, d’un avion de ravitaillement CC-150T Polaris, de deux avions de surveillance CP-140 Aurora et de personnel de soutien.

Une équipe de reconnaissance explore actuellement les possibilités en vue d’établir une base au Koweït. Nous pouvons nous attendre à voir nos militaires commencer à se déployer dans cette région dans les prochaines semaines.

Dans le cadre de cette mission, le Canada se joint à une coalition formée de ses alliés traditionnels que sont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Australie, ainsi que des pays de la région dont la Jordanie, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

Nous aidons les forces irakiennes à stopper la progression du mouvement EIIL sur le terrain

Ce déploiement s’appuie sur le travail déjà accompli pour soutenir les forces irakiennes dans leurs tentatives de ralentir l’offensive du mouvement EIIL sur le terrain.

Nos aviateurs ont accompli un travail remarquable pour transporter 1,6 million de livres d’équipement militaire allié, par avion, pour les forces irakiennes. Cette opération s’est avérée d’une importance capitale pour soutenir les efforts déployés par les forces irakiennes, y compris les forces kurdes Peshmerga dans le nord de l’Irak.

Depuis le début du mois de septembre, les forces d’opérations spéciales sont également déployées dans le cadre d’une mission visant à conseiller et à assister les forces irakiennes sur le terrain. Cette équipe, composée de 69 militaires, aide les forces irakiennes à bâtir leurs capacités et à stopper la progression du mouvement EIIL.

Nous avons le souci de l’excellence opérationnelle partout dans le monde

En plus des opérations menées en Irak, les Forces armées canadiennes continuent de faire preuve d’excellence dans le cadre d’opérations partout dans le monde, notamment en Europe centrale, dans les Antilles et ici, au pays. L’ensemble de l’Équipe de la Défense demeure engagée dans la défense des intérêts du Canada et des Canadiens.

Nous demeurons vigilants

Le Canada, ainsi que nos valeurs et notre mode de vie sont perçus comme une menace par certains, dont le mouvement EIIL. Nous savons que des Canadiens peuvent se radicaliser – nous l’avons déjà observé – et adopter une vision du monde directement opposée à notre culture d’ouverture et d’acceptation. C’est pourquoi, comme vous l’aurez vu dans les médias, le mouvement EIIL a appelé ses sympathisants à commettre des attentats au Canada.

Bien qu’il n’y ait actuellement aucun indicateur précis nous permettant de croire à l’imminence d’un attentat en sol canadien, il est important pour les militaires des Forces armées canadiennes, les membres de leur famille ainsi que nos partenaires civils de demeurer vigilants.

Nous devons porter attention aux détails qui peuvent nous sembler anormaux. Si vous avez le sentiment que quelque chose cloche, prenez l’initiative d’en aviser les autorités. Nous revoyons régulièrement l’état de protection des forces, et si des mesures supplémentaires doivent être appliquées, les directives à cet égard seront émises par le commandant du COIC.

Comme toujours, n’oubliez pas de protéger la sécurité opérationnelle. Notre capacité à protéger les renseignements sensibles contribue directement à notre efficacité opérationnelle, en plus d’assurer la sécurité de nos militaires déployés.

Nous sommes prêts

Les Canadiens peuvent être fiers de ce que leurs militaires ont accompli et ils peuvent avoir confiance en notre capacité de mener à bien la mission dans laquelle nous nous sommes engagés.

C’est pourquoi nous nous préparons, c’est pourquoi nous sommes équipés et c’est pourquoi nous nous entraînons.

Ensemble, nous sommes prêts.

Le général Tom Lawson
Chef d’état-major de la Défense

DiscussionUn commentaire

  1. Buvat Christiane

    bravo j’aimerais entendre ça de notre armée Française malheureusement notre président actuel fait tout pour la supprimer les canadiens doivent se sentir en sécurité et je les envie