Partis de Bagotville et Trenton et nullement intimidés,140 militaires se sont déployés pour l’op Impact

Des CF-188 Hornet partent de la 4e Escadre Cold Lake le 21 octobre 2014 en vue d’appuyer l’opération Impact. PHOTO : Caporal Audrey Solomon
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Des CF-188 Hornet partent de la 4e Escadre Cold Lake le 21 octobre 2014 en vue d’appuyer l’opération Impact. PHOTO : Caporal Audrey Solomon
Des CF-188 Hornet partent de la 4e Escadre Cold Lake le 21 octobre 2014 en vue d’appuyer l’opération Impact. PHOTO : Caporal Audrey Solomon

Ce jeudi 23 octobre, à partir de la 3e Escadre Bagotville et de la 8e Escadre Trenton, environ 140 militaires provenant de bases et escadres des Forces canadiennes de partout au Canada se sont déployés dans le cadre de leur mission en Asie du Sud-Ouest à l’appui de l’opération IMPACT, a annoncé le ministre de la Défense Rob Nicholson.

«À la lumière des récents événements, je suis fier et reconnaissant que les hommes et femmes de nos Forces armées canadiennes s’élèvent courageusement en faveur de la paix et de la stabilité. Leur résilience illustre nos valeurs sur la scène internationale», a déclaré le ministre, en référence aux attaques à St-Jean, le 20 octobre, et à Ottawa le 22, qui ont coûté la vie à deux militaires canadiens.

À un point de presse cet après-midi, le chef d’État-major de la Défense, faisant écho aux propos du premier ministre Harper la veille qui déclarait que les terroristes ne dicteront pas sa conduite au Canada, a déclaré pour sa part «Nous n’allons pas nous cacher. Nous allons continuer notre déploiement» et des conseillers militaires canadiens vont continuer à appuyer les forces irakiennes.

Rappelant que ce n’était pas la première fois que les soldats canadiens qui ont bravement servi tout récemment en Afghanistan faisaient face au danger, le Général Lawson a indiqué que l,interruption du programme de sentinelles au Monument de guerre à Ottawa où le jeune réserviste Nathan Cirillo a été abattu n’était que temporaire, le temps de revoir les mesures de sécurité, et qu’Mil reprendrait bientôt.

Quant à l’opération IMPACT, a participation des Forces armées canadiennes aux opérations de la coalition contre l’EIIL comprend environ 600 militaires, incluant ceux qui travaillent déjà aux côtés des forces américaines dans un rôle de consultation et d’assistance en fournissant des conseils stratégiques et tactiques aux forces de sécurité irakiennes et aux éléments de soutien des équipages aérien, comme le commandement et le contrôle ainsi que la logistique, a rappelé aujourd’hui le ministre de la Défense.

«Notre contribution comprend aussi, six chasseurs CF-188 Hornet, un avion de ravitaillement CC-150T Polaris pour soutenir les opérations aériennes de la coalition et deux avions de surveillance CP-140M Aurora en vue de fournir des capacités de reconnaissance», a noté Rob Nicholson.

«Nous ne nous laisserons pas intimider. Plus que jamais, nous demeurons résolus à travailler avec nos alliés et partenaires de partout dans le monde pour combattre les organisations terroristes en vue de les empêcher de semer la terreur et la tyrannie.», a conclu le ministre.