Reprise des activités chez les Cadets après la semaine tragique du 20 octobre

De nombreux cadets d'un peu partout à travers le Canada sont venus rendre hommage aux vétérans aviateurs. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
De nombreux cadets d'un peu partout à travers le Canada sont venus rendre hommage aux vétérans aviateurs. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
De nombreux cadets d’un peu partout à travers le Canada étaient venus rendre hommage aux vétérans aviateurs lors du dévoilement du nouvel uniforme de l’Aviation royale canadienne en septembre 2014. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

Chez les cadets, la vie reprend enfin son cours après la suspension de toutes les activités suite aux attaques tragiques de la semaine dernière, mais certaines mesures de sécurité nouvelles restent en place.

Même s’il peut sembler inimaginable que des partisans du djihad s’en prennent à de jeunes cadets, dont les plus jeunes ont douze ans, des mesures de sécurité sévères avaient été prises par l’organisation des Cadets et des Rangers juniors canadiens.

Les responsables de l’organisation avaient fait parvenir aux membres du Corps des Cadets des recommandations semblables aux directives reçus par les militaires, leur demandant d’enlever leurs photos personnelles en uniforme sur les pages d’accueil de leurs sites et de limiter l’accès de ceux-ci à leurs seuls amis.

Il leur était aussi recommandé de désactiver la géolocalisation de leurs appareils électroniques (smartphones).

En outre, malgré toutes ces précautions, les activités des cadets ont tout de même été suspendus tout le week -end.

«La supervision et la sécurité des Cadets et Rangers juniors canadiens, de même qu’une sensibilisation à l’environnement d’une activité demeurent plus importantes que jamais. La sécurité et le bien-être des Cadets et Rangers junior canadiens demeurent notre priorité». écrit l’organisation.

Mais les activités autorisées des Cadets et Rangers juniors canadiens ont pu reprendre lundi 27 octobre, après «considération et évaluation« toutefois de «l’environnement local» par la chaîne de commandement.

Les Cadets, les Rangers juniors canadiens et les dirigeants des Forces armées canadiennes pourront porter leur uniforme lors de déplacements entre leur domicile et une activité de Cadets et Rangers juniors canadiens ou toute autre activité supervisée autorisée, mais les membres en uniforme ne doivent pas s’arrêter pour prendre part à des activités non reliées et les uniformes ne devraient pas être portés lors d’activités qui n’ont pas été autorisées par la chaîne de commandement.

Les Cadets, les Rangers juniors canadiens et leurs dirigeants peuvent participer au jour du Souvenir et à des activités cérémoniales, tel que prévu selon l’horaire d’entraînement de l’unité locale, précise encore la directive nationale de l’organisation.

Mais, ajoute-t-elle, aucun Cadet ou Ranger junior canadien n’est obligé de participer à une activité avec laquelle lui-même, ses parents ou le leadership est inconfortable.

Certes, la vie reprend son cours, pour les cadets comme pour nous tous, mais plus comme avant.