À Valcartier, le 6e Régiment d’artillerie de campagne mène son exercice OBUS PRÉCIS (PHOTOS/VIDÉO)

(Elof Dallaire/6e RAC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le 6e Régiment d’artillerie de campagne est allé s’entraîner dans les secteurs de la base de Valcartier du 14 au 16 novembre et a effectué un champ de tir réel 105mm.

Pour l’unité de réserve du 35e Groupe-brigade du Canada basée à Lévis, l’objectif de l’exercice OBUS PRÉCIS de cette année était de mettre l’accent sur le tir à vue et les missions de tir complexes dans le but de mettre à l’épreuve l’habileté et l’efficacité du personnel et de valider les leçons apprises.

Le tir à vue consiste à engager une cible «visible» par les membres de la pièce d’artillerie, et ce le plus rapidement possible. Dans la plupart des cas cependant, l’artillerie effectue du tir indirect, c’est à dire que les membres de la pièce ne voient pas la cible qui est à plusieurs kilomètres. Le tir à vue représente un défi particulièrement apprécié par les membres. Le tout exige un déploiement rapide, l’exécution autonome et précise d’une mission de tir suivi d’une extraction éclair. Tout cela avant d’être repéré ou engagé par l’ennemi.

Le samedi, l’entraînement en plus de porter sur les missions de tir à vue, a permis aux membres d’exécuter un mouvement routier, de déployer une batterie d’artillerie, de reconnaître une position de pièce et d’exécuter la défense rapprochée.

Le dimanche, c’est sous la neige que la batterie a accueilli son commandant, le lieutenant-colonel Dominic Morand pour tirer son dernier coup de canon. La tradition chez les artilleurs exige en effet que tout membre doit effectuer un dernier tir avant leur départ à la retraite. «C’est un moment très émotif après 21 ans de service», a affirmé le commandant au sergent Royer et les autres membres de la pièce numéro 1.

Le reste de l’avant-midi fut consacré à des plans de feux très imposants avec des tirs d’efficacité de l’ordre de quatorze rondes, au grand plaisir des artilleurs. En tout, c’est près de 300 obus qui furent tirés lors de l’exercice.