Contrats pour le projet Mercury Global liant les Forces canadiennes au Système mondial de communications par satellites

155
Dessin du système de communication par satellite de haute capacité Wideband Global SATCOM, destiné à assurer les communications des forces américaines et alliés partout sur le globe, quelque soit le niveau de conflit. (WGS Program Office)
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Dessin du système de communication par satellite de haute capacité Wideband Global SATCOM, destiné à assurer les communications des forces américaines et alliés partout sur le globe, quelque soit le niveau de conflit. (WGS Program Office)
Dessin du système de communication par satellite de haute capacité Wideband Global SATCOM, destiné à assurer les communications des forces américaines et alliés partout sur le globe, quelque soit le niveau de conflit. (WGS Program Office)

Le ministère de la Défense nationale a octroyé cette semaine des contrats visant à améliorer la capacité opérationnelle des Forces armées canadiennes (FAC) et les communications par satellite militaire mondial en partenariat avec ses alliés dans le système de communication par satellite de haute capacité Wideband Global SATCOM (WGS).

Deux contrats ont été attribués à General Dynamics Canada Ltd. (Ottawa) pour le projet Mercury Global. Le premier contrat est pour la conception et la fabrication de stations d’ancrage Mercury Global et est évalué à 59,1 millions de dollars. Le deuxième contrat est pour le soutien continu en service et est évalué à 8,5 millions de dollars, annonce la Défense canadienne.

Faisant suite à l’annonce du Canada en 2012 concernant la contribution de 337,3 millions de dollars dans le cadre d’un protocole d’entente, le Canada entame donc maintenant maintenant l’étape des stations d’ancrage du projet Mercury Global.

Ceux-ci communiqueront avec le réseau de satellites du Système mondial de communications par satellite à large bande (Wideband Global SATCOM (WGS)) et établiront un lien avec l’infrastructure de communications actuelle des FAC.

Le système Wideband Global SATCOM (WGS) est un système de communication par satellite de haute capacité prévue pour une utilisation en partenariat par le ministère de la défense américain (DoD) et le ministère australien de la Défense et auquel s’est joint le Canada pour élaborer une capacité de communications militaires globales par satellites qui offre des communications à large bande et à capacité élevée.

Le système de communication par satellite de haute capacité Wideband Global SATCOM peut assurer les communications des forces alliés partout sur le globe, quelque soit le niveau de conflit.

«Le partage des coûts avec nos alliés et une option beaucoup plus rentable que la construction et l’entretien d’un réseau uniquement canadien», affirme le ministère canadien de la Défense. «Cette contribution permet au Canada d’avoir accès à un réseau entier de satellites, d’une valeur de quelques milliards de dollars, et offre donc une couverture mondiale», souligne le communiqué d’Ottawa.

«La capacité d’échanger des renseignements rapidement dans le cadre des opérations militaires modernes de nos jours, au pays et à l’étranger, est essentielle à la mission de nos Forces armées canadiennes. Le projet Mercury Global entraînera des économies importantes pour les Forces, un accès plus efficace aux renseignements pour les troupes sur le terrain, et de meilleures communications dans le théâtre pendant des périodes de conflits», a déclaré pour sa part le ministre de la Défense, Rob Nicholson.

Dans ce cadre, la société Mercury Global fournira aux Forces armées canadiennes un accès garanti aux communications militaires par satellite. Les Forces canadiennes auront donc accès à la bande passante de neuf réseaux de satellites et utiliseront trois stations d’ancrage qui se trouveront dans l’Est et l’Ouest canadien ainsi que dans le Canada central.

«Conformément à la Stratégie de la Défense Le Canada d’abord, les Forces armées cnadiennes doivent maintenir leur état de préparation pour défendre le Canada et nos intérêts, au pays et à l’étranger, et ce, en répondant aux normes les plus élevés, pour être en mesure de déployer sur-le-champ à la demande du gouvernement du Canada», souligne le communiqué de la Défense qui annonce ces contrats, affirmant que « La solution de Mercury Global présente la manière la plus efficace de répondre à ce besoin en matière de capacité dans le cadre d’opérations expéditionnaires et au pays».