Décès du soldat Steven Allen lors d’un entraînement à Wainwright

Le jeune soldat Steven Allen a succombé à ses blessures subies lors d’un entraînement à Wainwright, en Alberta. (MDN/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le jeune soldat Steven Allen a succombé à ses blessures subies lors d’un entraînement à Wainwright, en Alberta. (MDN/45eNord.ca)
Le jeune soldat Steven Allen a succombé à ses blessures subies lors d’un entraînement à Wainwright, en Alberta. (MDN/45eNord.ca)

Alors qu’il était en entraînement au Centre d’instruction de la 3e Division du Canada à Wainwright, en Alberta, un membre des Forces armées canadiennes est décédé et un autre a été légèrement blessé à la suite d’un incident lundi 3 novembre 2014.

«Au nom de tous les Canadiens, Laureen et moi offrons nos sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues du soldat Steven Allen, a déclaré le Premier ministre Stephen Harper par voie de communiqué. Nous offrons aussi nos prières pour le prompt rétablissement de l’autre membre des Forces armées canadiennes qui a été blessé. Ce tragique accident nous rappelle les épreuves que doivent surmonter nos courageux hommes et femmes en uniforme lorsqu’ils s’entraînent pour défendre nos libertés».

Le soldat Steven Allen, âgé de 20 ans et originaire de Victoria, se trouvait avec un autre militaire à l’intérieur d’une structure tactique lorsque celle-ci s’est effondrée. Le soldat Allen a été transporté par avion à l’hôpital de l’Université de l’Alberta, où il a malheureusement succombé à ses blessures.

«Nous sommes profondément attristés par cet incident, a fait savoir le lieutenant-colonel Sean Trenholm, commandant du Centre d’instruction de la 3e Division du Canada. Dans l’immédiat, nous nous emploierons à apporter du soutien à la famille du soldat Allen et nous nous assurerons que les membres de l’unité disposent de l’aide dont ils ont besoin pour composer avec le décès de leur camarade.»

Le jeune soldat suivait l’instruction pour devenir soldat d’infanterie pleinement qualifié de la Force régulière. Il s’était engagé dans les Forces à Victoria en octobre 2013 et était affecté au Centre d’instruction de la 3e Division du Canada à Wainwright. Le soldat Allen avait obtenu la Qualification militaire de base en février 2014 et n’avait jamais servi à l’étranger.

Les causes exactes de l’incident font actuellement l’objet d’une enquête menée par le Service national des enquêtes des Forces canadiennes.

Pour des raisons de protection des renseignements personnels, les Forces armées canadiennes ne divulgueront ni le nom ni la nature des blessures du deuxième soldat.

«La perte d’un soldat est une tragédie pour la collectivité militaire et nous présentons nos sincères condoléances à la famille et aux amis du Sdt Allen. Bien que le Sdt Allen ait servi peu longtemps au sein des Forces armées canadiennes, sa décision de s’enrôler et de poursuivre une carrière dans l’Armée canadienne en dit long sur sa force de caractère et sa détermination», a dit pour sa part le brigadier-général Wayne Eyre, commandant de la 3e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées (Ouest).

Un peu plus tôt cette année, le lieutenant-colonel Dan Bobbitt, commandant du 2nd Regiment Royal Canadian Horse Artillery, de Petawawa, décédait lui-aussi à Wainwright, lors de l’exercice MAPLE RESOLVE. Son VBL III s’était renversé alors qu’il se trouvait