Dix-sept vétérans décorés de la Légion d’Honneur à l’Hôpital Sainte-Anne de Bellevue

Dix-sept vétérans résidents à l'Hôpital Sainte-Anne ont reçu à leur tour l'insigne de la Légion d'Honneur des mains de Son Excellence Philippe Zeller, ambassadeur de France au Canada, en présence du général à la retraite et ex-chef d'État-major, aujourd'hui sous-ministre d'Anciens Combattants Canada, Walt Natynczyk . Ici, l'ambassadeur Zeller lors d'une précédente cérémonie de remise de la Légion à Ottawa, le 8 novembre. (ACC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Dix-sept vétérans résidents à l'Hôpital Sainte-Anne ont reçu à leur tour l'insigne de la Légion d'Honneur des mains de Son Excellence Philippe Zeller, ambassadeur de France au Canada, en présence du général à la retraite et ex-chef d'État-major, aujourd'hui sous-ministre d'Anciens Combattants Canada, Walt Natynczyk . Ici, l'ambassadeur Zeller lors d'une précédente cérémonie de remise de la Légion à Ottawa, le 8 novembre. (ACC)
Dix-sept vétérans résidents à l’Hôpital Sainte-Anne ont reçu à leur tour l’insigne de la Légion d’Honneur des mains de Son Excellence Philippe Zeller, ambassadeur de France au Canada, en présence du général à la retraite et ex-chef d’État-major, aujourd’hui sous-ministre d’Anciens Combattants Canada, Walt Natynczyk. Ici, l’ambassadeur Zeller lors d’une précédente cérémonie de remise de la Légion à Ottawa, le 8 novembre. (ACC)

Dix-sept anciens combattants de la Deuxième Guerre Mondiale, résidents de l’Hôpital Sainte-Anne de Bellevue, ont reçu ce jeudi 20 novembre la Légion d’Honneur, la plus haute distinction française, pour leur contribution à la libération de la France.

Lors de récente visite au Canada, le président français François Hollande avait remis le 3 novembre à Ottawa l’insigne de de la Légion d’Honneur à six vétérans canadiens de la Seconde guerre mondiale dans le cadre d’une initiative lancée par le chef d’État français à l’occasion du 70e anniversaire du Débarquement de juin 1944.

Pour cet anniversaire, tous les vétérans encore en vie ont été élevés au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur afin de les remercier pour leur engagement et les sacrifices consentis pour venir libérer la France de l’occupation nazie.

Les dix-sept vétérans résidents à l’Hôpital Sainte-Anne ont reçu à leur tour l’insigne de la Légion d’Honneur des mains de Son Excellence Philippe Zeller, ambassadeur de France au Canada, en présence du général à la retraite et ex-chef d’État-major, aujourd’hui sous-ministre d’Anciens Combattants Canada, Walt Natynczyk .

Pour le seul Canada, près de 600 vétérans ont été ou sont en passe d’être décorés.

En remettant cette prestigieuse décoration, la France souhaite rendre hommage aux héros qui ont contribué à sa libération lors de la Seconde Guerre mondiale, en cette année du 70e anniversaire du jour J et de la bataille de Normandie.

«À travers ces vétérans, à travers l’héroïsme dont ils ont fait preuve, c’est la France entière qui témoigne de son immense gratitude envers ces combattants canadiens qui, il y a 70 ans, ont combattu sur les plages de Normandie ou de Provence ou dans le ciel de France, et qui sont aujourd’hui les derniers témoins de cette jeunesse engagée dans une guerre impitoyable contre la barbarie et le nazisme», a déclaré à cette occasion l’ambassadeur français Philippe Zeller.

La Légion d’Honneur française a été créée par Napoléon Bonaparte en 1802. Elle récompense les mérites acquis par les citoyens, en dehors de toute considération sociale ou héréditaire. La médaille de chevalier de la Légion d’honneur française est une croix à cinq branches avec une coupe en forme de V dans les extrémités, généralement avec une couronne de laurier.