Forum de recherche sur la santé des militaires et des vétérans 2014 : De la science au service

0
99
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes (MDN/FAC) étaient heureux de participer au Forum de recherche sur la santé des militaires et des vétérans qui a eu lieu à Toronto (Ontario) cette semaine et qui mettait en valeur la relation précieuse entre le MDN/les FAC, Anciens Combattants Canada et plus de 30 universités partout au Canada par l’entremise de l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV).

Le gouvernement du Canada s’est aussi engagé à conclure des marchés totalisant jusqu’à 11,25 millions de dollars par l’entremise de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada pour répondre aux besoins en matière de recherche collective de l’Institut au cours des cinq prochaines années.

«La santé de nos membres des Forces armées canadiennes demeure une priorité pour le gouvernement du Canada. La recherche dans le domaine de la santé des militaires revêt la plus grande importance lorsqu’il s’agit d’évaluer et d’améliorer les soins et les mesures de soutien que nous offrons aux hommes et aux femmes en service, à ceux qui ont servi et à leurs familles.», a déclaré le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson.

Pendant les trois jours de ce forum, des chercheurs du Groupe des Services de santé des Forces canadiennes, de la Direction générale – Recherche et analyse (Personnel militaire) et de Recherche et développement pour la défense Canada ont présenté diverses séries de travaux réalisées dans leur domaine respectif.

«La recherche scientifique dans le domaine de la santé des militaires et des vétérans est essentielle si nous voulons répondre aux besoins actuels et futurs en matière de santé des hommes et des femmes en uniforme. Les militaires, les anciens combattants, leurs familles, ainsi que tous les Canadiens tirent profit d’une collaboration continue entre tous les intervenants dans ce domaine. », a déclaré pour sa part le Lieutenant‑général David Millar, Chef du personnel militaire.

L’ICRSMV dirige les efforts de recherche déployés dans les domaines qui soutiennent la recherche essentielle sur la protection, la santé et le bien‑être des militaires et des vétérans canadiens et de leurs familles.

La relation grandissante que nous entretenons avec l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans est un exemple de la manière dont nous analysons les besoins en matière de santé et de soutien des militaires et des anciens combattants des Forces armées canadiennes, en discutons et y répondons. En appuyant ces forums scientifiques annuels et en y participant, nous renforçons nos programmes de soins et de soutien existants et bâtissons notre avenir.», a déclaré quant à lui  le Général Tom Lawson, Chef d’état‑major de la défense.

Voici les thèmes abordés lors du Forum de recherche sur la santé des militaires et des vétérans :

  • La recherche sur la santé mentale et la réadaptation des militaires en service, des vétérans et des familles, incluant la recherche sur le suicide et sur la santé et le bien‑être sociaux;
  • Les technologies de la santé qui touchent le service militaire, le travail dans des environnements austères et l’utilisation de la médecine à distance, comme des dispositifs portatifs ou des robots;
  • La transition de la vie militaire et la vie civile;
  • La recherche en santé professionnelle, incluant l’exposition et les normes de soins;
  • Les différences liées au sexe dans le domaine de la santé.

Comptant plus de 68 000 membres de la Force régulière et 27 000 membres de la Première réserve, et plus de 700 000 anciens combattants, la communauté militaire se heurte à des risques, des expositions et des expériences hors du commun pour lesquels il faut établir de nouvelles normes en matière de protection, de prévention et de soins des malades et des blessés.

«Les partenariats entre les grands esprits de la recherche, de la science et de la technologie au sein du gouvernement et du monde universitaire, ainsi que dans d’autres secteurs, améliorent les connaissances auxquelles nous avons tous accès et développent notre capacité à optimiser les solutions en matière de traitement et les soins aux membres des Forces armées canadiennes, aux anciens combattants et à leurs familles.», a déclaré  de son côté le Dr Marc Fortin, Sous‑ministre adjoint (Science et technologie).

L’ICRSMV mobilise des ressources de recherche universitaire existantes dans plus de 30 universités canadiennes et agit à titre de fil conducteur entre la communauté universitaire, les organisations gouvernementales, l’industrie et des organisations internationales similaires.

L’Institut se penche sur les enjeux en matière de santé et de bien‑être des personnes qui servent ou qui ont servi, et de leurs familles, qui découlent des expositions, des expériences et de l’environnement professionnels, toute la vie durant.