Gaza : le mécanisme temporaire pour la reconstruction a commencé ses opérations

Destructions à Gaza. (Ahmed Dallou/IRIN)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Destructions à Gaza. (Ahmed Dallou/IRIN)
Destructions à Gaza. (Ahmed Dallou/IRIN)

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry, a confirmé mardi que le mécanisme temporaire instauré pour la reconstruction de Gaza a commencé ses opérations, rapporte le Centre d’actualités de l’ONU

La priorité est accordée aux matériaux de construction destinés à réparer les bâtiments endommagés lors du conflit de cet été,

Israël va rouvrir ce mardi les points de passage avec la bande de Gaza fermés dimanche pour la première fois depuis la fin de la guerre en août, ce qui avait isolé la région du reste du monde, a annoncé lundi une porte-parole militaire.

«Dès lundi soir, quelque 700 bénéficiaires ont pu acheter des matériaux de construction indispensables pour entreprendre la réhabilitation de leurs maisons après le récent conflit dévastateur dans la bande de Gaza », a déclaré le bureau Coordonnateur spécial de l’ONU dans un communiqué de presse.

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient était parvenu mi-septembre à un accord tripartite entre Israël, l’Autorité palestinienne et l’ONU afin de permettre les travaux de reconstruction nécessaires dans la bande de Gaza.

Cet accord offre des assurances par le biais d’une surveillance de l’ONU selon lesquelles les matériaux ne seront pas détournés de leurs destinations civiles.

«Il est essentiel que la mise en œuvre du mécanisme soit maintenant accélérée afin qu’on puisse arriver, avant l’hiver, à 60.000 maisons ayant besoin de réparations nécessitant l’utilisation de ciment ou d’autres matériaux à double usage. L’ONU est déterminée à achever l’évaluation de ces 60.000 maisons », a aussi déclaré l’ONU.

Par ailleurs, Israël a rouvert mardi les deux points de passage à la frontière avec la bande de Gaza, fermés dimanche pour la première fois depuis la fin de la guerre en août après une attaque à la roquette de la part de la Palestine.

La réouverture de poste frontière de Kerem Shalom permettant le transport de la cargaison, ainsi que de point de passage d’Erez pour le passage des personnes a rétabli la liaison de l’enclave ayant une population de 1,5 millions de personnes avec le monde extérieur.

La bande de Gaza a été également bloquée du côté de l’Égypte en raison de l’intensification de l’activité des militants qui ont tué plus de 30 soldats dans la péninsule du Sinaï. Le Caire juge que les agresseurs ont obtenu un soutien du côté palestinien.

*Avec le Centre d’actualités de l’ONU et l’AFP