À Gagetown, un présumé suicide endeuille les troupes du RCR

La base des Forces canadiennes Gagetown, au Nouveau-Brunswick. (page Facebook de la 5e Division du Canada)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
La base des Forces canadiennes Gagetown, au Nouveau-Brunswick. (page Facebook de la 5e Division du Canada)
Un nouveau décès endeuille la base des Forces canadiennes Gagetown, au Nouveau-Brunswick. (Archives/page Facebook de la 5e Division du Canada)

En cette fin d’année, un membre des Forces armées canadiennes est décédé chez lui au Nouveau-Brunswick, peu après un dîner de Noël.

Le caporal Scott Smith du 2e Bataillon du Royal Canadian Regiment a été retrouvé sans vie à son domicile mercredi soir, non loin de la base de Gagetown où il était affecté.

Dans un communiqué, la Défense nationale qui confirme le décès du jeune militaire, indique que «la perte d’un soldat est une tragédie pour la collectivité militaire et nous présentons nos sincères condoléances à la famille et aux amis du caporal Smith».

Selon CTV, ce vétéran d’Afghanistan avait le syndrome de stress post-traumatique et s’est enlevé la vie peu après un dîner de Noël.

La Gendarmerie royale du Canada mène l’enquête.

Rappelons qu’à défaut de contacter un des programmes d’aides des Forces armées canadiennes, il existe des aides dans le civil, comme la ligne 1 866-277-3553 de l’Association québécoise de prévention du suicide ou on peut appeler tout simplement le 911. Il y a également la ligne d’aide lancé par des vétérans 1 855-373-8387.