Journée des droits de l’homme: le Canada réitère sa promesse de défendre les droits des opprimées

0
La Journée des droits de l'Homme est placée cette année sous le slogan « Droits de l'homme, 365 jours par an », soit l'idée « que chaque jour est la Journée des droits de l'homme» (UN/OHCHR)
La Journée des droits de l’Homme est placée cette année sous le slogan « Droits de l’homme, 365 jours par an », soit l’idée « que chaque jour est la Journée des droits de l’homme» (UN/OHCHR)

La politique étrangère du Canada a toujours été centrée, et elle le demeure, sur la promotion et la protection des droits de la personne ont déclaré conjointement les ministres canadiens des Affaires étrangères et du Développement internationale, John Baird et Christian Paradis à l’occasion de la Journée des droits de l’homme.

Organisée sous l’égide du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, cette événement annuel commémorant l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme est placée cette année sous le slogan «Droits de l’homme, 365 jours par an», soit l’idée «que chaque jour est la Journée des droits de l’homme».

«Au Canada, toutes les personnes naissent libres et égales devant la loi. Dans notre société pluraliste, les Canadiens sont libres de vivre dans la paix et la sécurité, sans égard à leur sexe, à leur ethnicité, à leurs croyances religieuses, à leur appartenance politique ou à leur orientation sexuelle. La société canadienne fait l’envie du monde entier», ont déclaré John Baird et Christian Paradis.

«Dans un monde où les libertés et les droits fondamentaux ne sont pas toujours respectés, garantis ou reconnus, nous savons qu’une société fondée sur le pluralisme permet aux gens d’être libres et prospères», poursuivent les deux ministres canadiens..

«Le Canada a toujours parlé au nom de ceux qui ne peuvent le faire, dans un monde où l’injustice est beaucoup trop courante. Vous pouvez le constater au Bureau de la liberté de religion ainsi que dans notre détermination à faire valoir la liberté d’expression et de réunion. Vous le voyez dans notre détermination à autonomiser les femmes, y compris dans nos travaux en faveur des jeunes filles dans le cadre de l’Initiative sur la santé des mères et des enfants, et au cours de notre campagne pour mettre fin aux mariages précoces et forcés d’enfants. Le Canada défend ce qui est juste et bon, sans égard à ce qui est populaire,commode ou opportun».

«Les violations des droits de l’homme ne sont pas seulement des tragédies personnelles », a ajouté M. Ban. « Elles sont des signaux d’alarme qui peuvent nous avertir de l’imminence d’une crise bien plus grande», a d.éclaré pour sa part le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ko-moon.

De son côté, dans un communiqué rendant hommage à cette Journée des Droits de l’Homme, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a relayé l’appel lancé par le chef de l’ONU, Ban Ki-moon, soulignant notamment la capacité de la Déclaration universelle à «changer le monde».

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.