L’uniforme en public est de nouveau autorisé pour les membres des Forces armées canadiennes

Les élèves-officiers de première année et de deuxième année en provenance de Saint-Jean, défilent à Kingston, pour marquer leur entrée au Collège militaire royal du Canada. (CMRC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Les élèves-officiers de première année et de deuxième année en provenance de Saint-Jean, défilent à Kingston, pour marquer leur entrée au Collège militaire royal du Canada. (Capt. Yvette Grygoryev/CMRC)
L’uniforme en public est de retour! (Archives/Capt. Yvette Grygoryev/CMRC)

Retour quasi à la normale pour la communauté militaire avec la fin de l’interdiction de porter l’uniforme en public.

Après les attaques de la fin octobre contre des militaires des Forces armées canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu et à Ottawa, les Forces avaient annoncé une élévation de leurs mesures de sécurités afin de protéger ses membres.

Le commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada, le lieutenant-général Jonathan Vance, a donc annoncé vendredi 12 décembre la fin d’une partie de ses mesures.

Le lieutenant-général a ainsi demandé que la «posture de protection de la force soit ajustée dans les bases et les établissements des Forces armées canadiennes dans l’ensemble du Canada, pour veiller à la sécurité des membres des FAC, et du personnel et de l’infrastructure du ministère de la Défense nationale».

Le bureau de la Réserve et des Cadets doit faire part «aux cadets des mesures appropriées conformes à cette posture». L’interdiction devrait donc être levé assez rapidement.

Dans un courriel, le COIC indique que même si «le port de l’uniforme n’est plus restreint, il demeure important d’être vigilants devant une menace non précisée. Le port de notre uniforme est fait avec fierté et représente notre détermination devant les menaces envers le Canada».

La vigilance est donc toujours demandée, notamment dans la routine quotidienne, et sur les médias sociaux, pour réduire les risques d’exposer inutilement famille et amis.

Le chef d’état-major de la Défense, le général Tom Lawson, avait indiqué que ne pas porter l’uniforme en dehors du service ou à l’extérieur du lieu de travail était une mesure temporaire et que «le port de l’uniforme lors des déplacements recommencera aussitôt que possible».