Crise en Syrie et en Irak: le Canada annonce 90 M $ d’aide supplémentaire et l’accueil de 13.000 réfugiés

0
Des réfugiés irakiens (Archives/MANUI)
Des réfugiés irakiens (Archives/MANUI)

Le Canada annonce ce mercredi 7 janvier 90 Millions $ d’aide humanitaire supplémentaire pour les personnes déplacées par les conflits en Syrie et en Irak et l’accueil de 10.000 réfugiés syriens et 3.000 réfugiés irakiens.

Accroissement de l’aide humanitaire

La situation humanitaire à laquelle doivent faire face les Syriens et les Iraquiens déplacés continue de se détériorer, et des millions de personnes sont touchées, dit le Canada.

Le Canada accroîtra donc son aide humanitaire pour contribuer à fournir aux personnes touchées par les conflits des abris, des vêtements, de la nourriture, des soins de santé d’urgence et des services de protection, notamment aux victimes de la violence sexuelle et sexiste, annonce le ministère canadien des Affaires étrangères.

Ce financement profitera aux populations touchées par la crise en Syrie et à d’autres endroits dans la région, notamment en Jordanie, au Liban et en Turquie. Il permettra aussi d’aider les personnes touchées par la crise qui sévit actuellement en Iraq, précise le communiqué d’Ottawa.

« Le Canada demeure résolu à répondre aux besoins les plus essentiels des millions de personnes innocentes qui sont touchées par le conflit dans la région, et il continuera d’être en première ligne afin de leur offrir une aide vitale. », a déclaré à ce propos le ministre canadien du Développement international, Christian Paradis.

Jusqu’ici, le Canada a consacré plus de 680 millions de dollars en aide pour répondre à la crise en Syrie. Ce soutien comprend notamment 403,5 millions de dollars en aide humanitaire, 210,7 millions en aide au développement pour la Jordanie et la région, et 67,7 millions en aide liée à la sécurité régionale.

Le Canada est aussi un important donateur d’aide humanitaire à l’Iraq. Depuis le début de l’année 2014, il s’est engagé à verser un total de 67,4 millions de dollars en aide humanitaire pour répondre au conflit qui touche ce pays.
Et en juin 2014, l’Iraq a été ajouté à la liste des pays en développement partenaires du Canada.

Accueil de 13.000 autres réfugiés

De son côté, son collègue de l’Immigration, Chris Alexander, a annoncé la réinstallation de 10 000 réfugiés syriens supplémentaires, ce qui, a-t-il noté, signifie que le Canada répond à 10 % du plus récent appel lancé par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, qui vise à réinstaller 100 000 réfugiés syriens dans le monde.

Les réfugiés syriens seront réinstallés au Canada au cours des trois prochaines années, tandis que d’autres réfugiés iraquiens, eux, devraient arriver d’ici la fin de 2015.

Le ministre de l’Immigration a souligné à cette occasion que le gouvernement avait dépassé plus rapidement que prévu un engagement pris en 2009 relativement à la réinstallation de 20 000 réfugiés irakiens.

« Notre engagement à réinstaller davantage de réfugiés syriens et iraquiens s’appuie sur le leadership et sur la générosité dont le Canada fait preuve quand vient le temps d’aider les populations les plus vulnérables du monde. Notre gouvernement a répondu à l’appel et a pris des mesures pour réinstaller les personnes vulnérables qui ont été déplacées en raison de la violence et du conflit dans la région. Grâce à nos engagements, davantage de Syriens et d’Iraquiens vulnérables bénéficieront rapidement de la protection du Canada. Nous faisons cela non seulement parce que nous le pouvons, mais aussi parce qu’il est juste et bon de le faire », a déclaré Chris Alexander.

Le Canada offre actuellement la protection à plus de 35 000 réfugiés syriens et irakiens.

Lutte contre l’État islamique

De plus, pendant ce temps, les membres des Forces canadiennes poursuivent leurs efforts dans le cadre de l’opération IMPACT, la contribution canadienne à la coalition internationale de lutte contre le groupe terroriste l’État islamique en Irak.

Au 6 janvier 2014 ( à 15h HNE) la Force opérationnelle aérienne en Irak a effectué 301 sorties aériennes:

• Les 6 chasseurs CF188 ont effectué 192 sorties;
• L’aéronef de ravitaillement CC150T a effectué 52 sorties et a acheminé environ 2 803 000 livres de carburant; et
• Les deux aéronefs de patrouille CP140 ont mené 57 missions de reconnaissance.

Attaquer les positions de l’EIIL permet de réduire la capacité de combat du groupe armé, de le priver de zones sûres à partir desquelles il peut mener ses opérations et de faciliter les déplacements des FSI dans la région.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.