Des oeufs et des chaussures pour la visite de John Baird en Cisjordanie (PHOTOS/VIDÉO)

Des manifestants accueillent le ministre canadien des Affaires étrangères, à Ramallah, le 18 janvier 2015. (Abbas Momani/AFP/Getty Images)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riad Malki recoit son homologue canadien John Baird, à Ramallah, le 18 janvier 2015. (@baird/Twitter)
Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riad Malki recoit son homologue canadien John Baird, à Ramallah, le 18 janvier 2015. (@baird/Twitter)

Après sa visite en Israël, c’est en Cisjordanie que s’est rendu le ministre des Affaires étrangères John Baird pour rencontrer le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Riad Malki.

«Aujourd’hui, le ministre Malki et moi avons eu une discussion cordiale et constructive en Cisjordanie sur d’importants enjeux régionaux ainsi que sur le processus de paix au Moyen-Orient», a déclaré John Baird dans un communiqué.

La rencontre n’a apparemment pas été facile pour les deux parties au vu des mots employés dans le communiqué: «En tant qu’amis, nous échangeons de façon candide et franche sur des sujets sur lesquels nos opinions divergent. J’apprécie les points de vue et les conseils du ministre, et je sais que nous souhaitons tous deux la paix et la prospérité pour le peuple palestinien».

Fervent défenseur de la cause israélienne, le Canada n’a pas manqué de demander au ministre palestinien de «reconsidérer sérieusement les conséquences de la mise en œuvre de toute mesure pouvant aller à l’encontre d’une solution négociée avec l’État d’Israël».

Le ministre Baird a réitéré que la «paix, la prospérité, la stabilité et la sécurité» ne viendraient qu’avec des «négociations directes entre Israéliens et Palestiniens».

Une sortie arrosée

Sortant de sa rencontre avec le ministre palestinien, John Baird a été surpris de voir des manifestants.

Plusieurs dizaines de manifestants palestiniens à Ramallah ont notamment jeté des œufs et des chaussures sur le convoi du ministre canadien des Affaires étrangères.

Des manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: «Baird, vous n’êtes pas le bienvenu en Palestine», «Vous devriez avoir honte de votre position partiale envers Israël», «Baird, Jerusalem est notre capitale».

Des militants du Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas, avaient déjà appelé à un boycott du ministre en raison de la position pro-israélienne du gouvernement canadien.

John Baird a toutefois minimisé l’incident lors d’une discussion avec des journalistes un peu plus tard: «Écoutez, j’étais dans le Cabinet de Mike Harris [en Ontario] durant quatre ans. J’ai eu bien pire», a-t-il dit.