John Baird salue la décision de l’UE de porter en appel la décision du tribunal sur le Hamas

À Gaza, pour le 25e anniversaire du Hamas, une fusée géante en carton pour symboliser les centaines les milliers de missiles tirés sur Israël (Photo: IDF)
À Gaza, pour le 25e anniversaire du Hamas, une fusée géante en carton pour symboliser les centaines les milliers de missiles tirés sur Israël (Photo: IDF)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
À Gaza, pour le 25e anniversaire du Hamas, une fusée géante en carton pour symboliser les centaines les milliers de missiles tirés sur Israël (Photo: IDF)
À Gaza, pour le 25e anniversaire du Hamas, une fusée géante en carton pour symboliser les centaines les milliers de missiles tirés sur Israël (Photo: IDF)

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a salué la décision de l’Union européenne (UE) d’interjeter appel de l’arrêt rendu le 17 décembre 2014 par le Tribunal de la Cour de justice de l’Union européenne qui annulait l’inscription du Hamas sur la liste des organisations terroristes de l’UE.

«Cette décision était clairement fondée sur des bases procédurales et n’impliquait pas une évaluation par le Tribunal de la pertinence de désigner le Hamas comme organisation terroriste», avait alors indiqué la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

Cette décision d’interjeter appel, condamnée par le Hamas comme un «acte immoral», a été adoptée cette semaine au début d’une réunion à Bruxelles au cours de laquelle les ministres des Affaires étrangères discutaient d’un renforcement de la lutte contre le terrorisme.

« Le combat contre le terrorisme reste une priorité pour l’UE », qui est « déterminée à assécher le financement » de ces activités, notamment via le gel des avoirs des groupes mis au ban, avait expliqué Federica Mogherini.

Pour sa par, « Le Canada accueille avec satisfaction la décision de l’Union européenne de porter en appel l’arrêt du Tribunal. Le Hamas est indiscutablement une organisation terroriste et, à ce titre, il figure sur la liste des entités terroristes établie en vertu du Code criminel du Canada. Le Hamas fait peser une menace constante et générale sur la vie des citoyens israéliens, des autres résidants et des visiteurs, et sur celle des Palestiniens@, a déclaré le ministre Baird.

« Nous nous réjouissons de cet appel, et nous encourageons l’Union européenne à prendre toutes les mesures nécessaires pendant cette procédure afin que le Hamas reste sur sa liste des organisations terroristes », a poursuivi le chef de la diplomatie canadienne, soulignant qu' »Étant donné les événements récents à Paris et à Bruxelles, il est plus important que jamais que le Canada et l’Union européenne restent vigilants face à la menace terroriste mondiale. Nous devons aussi continuer à collaborer étroitement pour lutter contre cette menace commune. »

Le pourvoi doit porter sur «deux points de droit», a indiqué une source européenne, cité par la presse: «Certains groupes terroristes revendiquent des attentats sur internet, nous voulons pouvoir utiliser cela comme preuve», ce qu’en l’état la justice n’accepte pas, a-t-elle précisé.

«La Cour nous demande aussi d’apporter de nouvelles preuves que les groupes sont toujours terroristes» pour les maintenir sur la liste. «Nous ne sommes pas d’accord, quand un groupe a commis un acte terroriste, il reste terroriste», a aussi indiqué la même source..