La veille du Nouvel an, les CF-18 canadiens bombardent de nouvelles positions de l’EI

Des CF-18 s'apprêtent à s'envoler pour leur première mission au-dessus de l'Irak. (Caméra de combat des Forces canadiennes)
Temps de lecture estimé : < 1 minute
Un CF-18 canadien de l'opération Impact décolle de la base canadienne au Koweït (Archives/Combat Cam)
Un CF-18 de l’Opération IMPACT décolle de sa base au Koweït. (Archives/Caméra de Combat des Forces canadiennes)

Deux avions de combat canadiens CF-18 ont mené des raids contre des positions de djihadistes du groupe armé État islamique (EI), le jour du réveillon du Nouvel an, dans le cadre de la campagne internationale de frappes aériennes.

Dans une discrète mise à jour sur son site, le ministère de la Défense nationale indique que deux CF-18 «ont exécuté avec succès des frappes sur des positions de combat de l’EIIL à l’aide de munitions à guidage de précision», le 31 décembre à l’ouest de Fallouja, en soutien à des opérations des forces de sécurité irakiennes.

Des affrontements entre troupes irakiennes et djihadistes ont d’ailleurs eu lieu le 31 décembre près de la base militaire d’Al-Habaniya, située dans l’ouest de Fallouja. Dix membres de l’EI seraient morts dans les combats.

Selon des renseignements publiés par le US Central Command, les cibles atteintes étaient deux unités tactiques de l’État islamique.

Deux jours plus tôt, d’autres frappes, américaines cette fois, avaient ciblé des entrepôts dans la région (voir vidéo).

Depuis le 2 novembre 2014, date de la première frappe canadienne, les avions de combat de l’Aviation royale canadienne auront frappé le groupe armé à 14 reprises.