Visite surprise du général Lawson qui rencontre le président du Kurdistan irakien

0
Le général Tom Lawson rencontre le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, le 25 janvier 2015, à Erbil. (Parti Démocratique du Kurdistan)
Le général Tom Lawson rencontre le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, le 25 janvier 2015, à Erbil. (Parti Démocratique du Kurdistan)

Le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense (CEMD), s’est récemment rendu dans le Kurdistan irakien pour une visite surprise. Il a notamment rencontré le président du gouvernement régional du Kurdistan, en Irak, qui est aussi le chef du Parti démocratique du Kurdistan.

C’est à Erbil que la réunion entre les deux responsables a eu lieu, en présence d’une délégation de militaires canadiens.

Lors de la réunion, Massoud Barzani a indiqué à Tom Lawson que les Peshmergas ont repris le contrôle de la région stratégiquement vitale de Kasike qui relie Mossoul et Tal Afar à la frontière syrienne.

Des centaines de membres du groupe armé État islamique (EI) ont été tués lors des affrontements, dont 27 dirigeants.

Il a détaillé la nécessité de poursuivre le soutien militaire par les pays de la coalition. Selon le président du Kurdistan irakien, sans plus de soutien, les Peshmergas ne seront pas seulement dans l’incapacité d’avancer, mais incapables de défendre efficacement les gains récents.

Des véhicules blindés sont nécessaires sur la ligne de front, puisque l’EI utilisent des engins explosifs improvisés là où les forces kurdes progressent.

«Nous [les forces Peshmergas]sommes la seule armée qui a été en mesure de vaincre les insurgés de l’EI et libérés les zones qu’ils contrôlaient avant», a déclaré M. Barzani, poursuivant que les «pays anti-IS doivent coopérer et se soutenir mutuellement dans la lutte contre les insurgés. »

La visite coïncidait avec la livraison de matériel militaire non létal par un CC-177 Globemaster III qu’avait annoncé le ministre Nicholson, la semaine dernière.

Le CEMD canadien a rassuré Barzani que le Canada comprend l’importance des forces Peshmergas dans le conflit, et s’est dit impressionné par la capacité militaire des Kurdes.

La relation militaire entre le Canada et les forces Peshmergas reste forte, a-t-il dit.

Les deux parties ont convenu de maintenir et de développer les relations militaires qu’ils partagent.

Visite aux troupes canadiennes

Le général Tom Lawson a également rendu visite aux officiers et à l’équipage de la frégate NCSM Fredericton affectés à l’opération REASSURANCE ainsi qu’aux militaires affectés l’opération IMPACT, du 24 au 27 janvier.

Lors de cette visite, le général Lawson a eu l’occasion de s’entretenir avec des militaires en déploiement et a pu constater l’importance de leur travail et observer les résultats de leur contribution aux deux missions en cours dans la région méditerranéenne, au Koweït et en Irak.

«Je suis heureux d’avoir eu l’occasion de rencontrer les militaires affectés aux opérations REASSURANCE et IMPACT qui accomplissent un travail remarquable. Grâce à leur professionnalisme exemplaire, les Forces armées canadiennes continuent de jouir d’un niveau élevé de soutien au pays et d’une réputation enviable parmi leurs alliés et leurs partenaires régionaux», a déclaré le général Lawson.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.