Le QGET au cœur de RAFALE BLANCHE 2015 (PHOTOS)

44
(Nathalie Corneau/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Faisant eux aussi partie de l’exercice RAFALE BLANCHE 2015, qui se déroulait du 19 au 27 janvier, le QGET (Quartier général et escadron des transmissions) a déployé près de 165 militaires ainsi qu’une soixantaine de véhicules de toutes sortes et ce, dans les secteurs d’entraînement de la Garnison Valcartier ainsi que dans les municipalités de la MRC de la Jaques-Cartier et de Portneuf.

Les membres du QGET basé à Valcartier se sont déployés les premiers lors de l’exercice annuel RAFALE BLANCHE 2015, afin d’installer les postes de retransmissions automatiques (PRA) en prévision du mouvement routier de la brigade, notamment sur le Mont Sorrel de même que sur le Mont Briand. Installés en hauteur, ces PRA servent à la retransmission de communications radio sur de plus grandes distances. De plus, les militaires du QGET ont procédé au montage, démontage et remontage du poste de commandement de brigade. En effet, lors de cet exercice, leur mandat était de fournir l’infrastructure et les systèmes d’appui au commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) et son État-major (ses aviseurs). Ils devaient également fournir des moyens de communication efficaces afin d’échanger des informations à travers les unités.

C’est grâce à l’escadron de transmission du QGET 5 GBMC que les éléments se retrouvant devant, sur le front, peuvent effectuer de l’appui-feu, des évacuations médicales d’urgence ainsi que la coordination des manœuvres militaires, qui se font centralement à partir du poste de commandement de brigade, totalement supporté par le QGET. En l’absence de cette unité, il serait impossible pour la brigade de fonctionner adéquatement, car la communication est primordiale en tout temps afin de permettre une bonne coordination sur le terrain que ce soit en garnison, lors d’une mission ou lors d’exercices. Le QGET est le cerveau, le centre nerveux de la brigade.

En plus de mettre à l’épreuve du nouveau matériel, cet exercice a permis au QGET de tester et de roder la réorganisation de l’unité. Les membres de l’unité ont démontré une bonne rapidité d’exécution lors du montage, démontage et remontage de ces installations. Le but de cette manœuvre pour les militaires du QGET était d’être efficace, rapide, déterminé, coordonné et organisé, en plus de devoir affronter les particularités de nos hivers froids et rigoureux tout en appliquant leur expertise et leurs connaissances en guerre hivernales et ce, tout au long de l’exercice RAFALE BLANCHE.

Avec fierté, venu visiter les membres du QGET, le général commandant de la 2e Division du Canada, le brigadier-général Stéphane Lafaut, ainsi que le commandant de l’armée, le lieutenant-général Marquis Hainse, ont pu voir ceux-ci en opération dans un climat hivernal. Le colonel Dany Fortin, commandant de la 5e brigade, s’est quant à lui rendu sur place afin de diriger les opérations à partir de son poste de commandement de brigade.

Un commandant fier

Selon le commandant du QGET, le major Mc Kinney, son unité travaille un peu dans l’obscurité et il est important de faire savoir à tous que la complexité et la qualité des membres militaires appartenant au QGET font en sorte que la brigade est en mesure de

mener à bien ses opérations sur le terrain. «Je suis fier et épaté du travail qu’ont accompli les membres du QGET. Ils ont relevé encore un beau défi», a-t-il ajouté. Il en a profité pour remercier personnellement la population d’avoir donné accès à leur terre et terrain afin de pouvoir mener à bien l’exercice. Le sergent-major du QGET, l’adjudant-chef Richer, a lui aussi beaucoup de fierté pour l’unité. Il remercie également la population des municipalités de la MRC de la Jaques-Cartier et de Portneuf.

Pour le QGET, RAFALE BLANCHE fut une belle occasion de donner l’opportunité à la population de venir les rencontrer lors de la journée porte ouverte, qui a eu lieu samedi dernier dans la municipalité de Pont-Rouge. Lors de cette journée, tout près de 200 personnes se sont rendues sur place afin de visiter et découvrir le métier des transmissions. Cette journée fut un succès, les membres de l’unité ont grandement apprécié partager leur expérience avec la population. Mission accomplie pour le QGET lors de RAFALE BLANCHE 2015!

– – –

Nos articles précédents sur RAFALE BLANCHE 2015