RAFALE BLANCHE 2015: Griffon et Chinook travaillent ensemble (PHOTOS/VIDÉO)

Un hélicoptère CH-146 Griffon en vol non loin de la base de Valcartier, le 23 janvier 2015. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Après une première visite début décembre, le Chinook a refait son apparition à Valcartier lors de l’exercice RAFALE BLANCHE 2015. Explications.

Le 2 décembre dernier, un hélicoptère Chinook CH-147, du 450e escadron tactique d’hélicoptère, de la base de Petawawa, était venu rendre visite au 430e escadron tactique d’hélicoptère (430 ETAH) afin d’effectuer un premier exercice avec certaines unités.

Le premier de ces hélicoptères de transport moyen à lourd avait été livré en juin 2013, tandis que le dernier est arrivé en juillet 2014, et avec le retour de cette capacité pour l’Aviation royale canadienne, les opérations ont changé, notamment pour le 430 ETAH.

Au cours de la montée en puissance actuelle du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, les membres du 430 ETAH et des autres unités de Valcartier, auront à travailler et se familiariser avec les nouveaux hélicoptères Chinook. Le but est double: non seulement habituer les troupes à opérer dans de nouveaux rôles avec de nouveaux moyens, mais aussi augmenter la mobilité du bataillon d’aviation tactique.

Le rôle de l’aviation tactique consiste à appuyer les opérations des forces terrestres en fournissant la puissance de feu, la reconnaissance et la mobilité aériennes.

Si le Chinook offre la capacité de transporter des quantités impressionnantes de personnel et d’équipement, il reste une ressource rare et coûteuse. La perte d’un appareil représenterait une perte de capacité et de personnel considérable, c’est pour quoi la protection de la force est importante ici. Les risques doivent être minimiser par tous les moyens disponibles, même s’il faut accepter ces risques dans l’exécution de la mission.

C’est dont le rôle des aviateurs du 430e escadron, qui doivent notamment faire de l’escorte de ces nouveaux hélicoptères.

«C’est la première année où on intègre notre capacité opérationnelle de CH-147 avec les Griffon et on est ici pour s’entraîner ensemble afin de supporter le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada dans notre rôle de mobilité, appui-feu et reconnaissance en support de nos confrères de l’armée», a expliqué à 45eNord.ca le lieutenant-colonel Jeannot Boucher, commandant du 430e escadron tactique d’hélicoptère.

Avec l’hiver, ses froides températures et la neige, le contexte est idéal afin de tester les procédures dans un environnement extrême entre les escadrons 430 et 450, Griffon et Chinook.

Le retour de la capacité offerte par le 450e escadron sera sans nul doute un tournant pour le 430e escadron et la 5e Brigade. L’avenir promet d’être résolument aérien!