Revue militaire hebdo (semaine du 05 au 11 janvier 2015)

0

Comme chaque semaine depuis plus de deux ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 05 au 11 janvier 2015.

Le monde bascule

150107-paris-ambulance-pompiers_938

Massacre à la kalachnikov en pleine conférence de rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, assassinat d’une policière à Montrouge, traque des auteurs du massacre, deux prises d’otages, l’une en Seine-et-Marne où se sont réfugiés les auteurs du massacre, l’autre dans un Hypermarché cacher à la Porte de Vincennes, qui se termine par la morts des djihadistes, mais aussi, dans le cas de la deuxième, de celle de 4 otages. Au total, 20 morts lors de cette semaine marquée par la folie et la violence.

Attentat au Charlie Hebdo: 12 morts, dont le dessinateur emblématique du journal Charb (VIDÉO/TWEETS) >>

Attentat au Charlie Hebdo: le déroulement des événement >>

Charlie Hebdo: les deux suspects repérés dans le nord de la France >>

Charlie Hebdo: les forces de l’ordre confrontées à deux prises d’otages >>

Renforcement des mesures de sécurité

Renforcement du plan Vigipirate en Ile de France au niveau "alerte attentat" (Etat-major des armées/armée de Terre)

Après une semaine de violence et de terreur, une marée humaine record, plus de 3,7 millions de personnes, a communié dimanche, en province comme dans les rues de Paris en état de siège, marchant avec le président François Hollande et des dirigeants étrangers. Mais il ne suffit pas de resserrer les rangs et, partout dans le monde, on est plus déterminé que jamais à contrer l’extrémisme violent.

Le ministre canadien de la Sécurité, Steven Blaney, au rassemblement de dimanche à Paris >>

Renforcement militaire en France: 1.350 militaires à Paris et sa région s’ajoutent aux forces de police >>

L’Europe, les États-Unis et le Canada déterminés à renforcer la lutte antiterroriste (VIDÉO) >>

Terrorisme: le Canada ne plaisante pas

Ashton, l'un des deux jumeaux Larmond d'Ottawa arrêtés par la GRC le 9 janvier 2015 et accusés d’avoir participé à une ou des activités pour un groupe terroriste (GRC)

Le Canada lui non plus ne plaisante pas en matière de lutte au terrorisme. Nejib Belhaj-Chtioui, arrêté à son arrivée de la Tunisie le mois dernier pour avoir fait craindre des actes terroristes restera finalement derrière les barreaux jusqu’à son procès.

Et, cette semaine, la police fédérale a aussi épinglé deux présumés terroristes canadiens qui s’apprêtaient à partir combattre aux côtés des djihadistes en Syrie. Dans leur cas, pas question de remise en liberté non plus. Ils resteront derrière les barreaux jusqu’à leur procès.

Remise en liberté refusée à Belhaj-Chtioui arrêté à Montréal pour incitation à craindre un acte terroriste >>

Accusés de terrorisme, les jumeaux Larmond resteront incarcérés jusqu’à leur procès >>

La lutte armée contre l’EI: un combat de longue haleine pour le Canada

Des CF-188 Hornet partent de la 4e Escadre Cold Lake le 21 octobre 2014 en vue d’appuyer l’opération Impact. PHOTO : Caporal Audrey Solomon

Le brigadier-général Dan Constable, commandant de l’opération IMPACT, a déclaré que la coalition avait fait d’importants gains face à l’État islamique au cours des dernières semaines, mais le chef d’État major de la Défense, le général lawson, n,a pas caché que la vistoire finale n’était pas pour demain.

Nouvelle série de frappes canadiennes contre l’EI en Irak >>

Opération IMPACT: le combat contre l’EI demandera du temps >>

Opération IMPACT: une mission «très bien réussie» jusqu’à présent, dit le général Lawson >>

Mention élogieuse pour les Calgary Highlanders

Remise de la Mention élogieuse à l’intention des unités des Forces canadiennes aux Calgary Highlanders par le général Tom Lawson, le 9 janvier 2015. (Caporal-chef  Melanie Ferguson/Affaires publiques de l'Armée Canadienne)

Le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense, a décerné le 9 janvier la Mention élogieuse à l’intention des unités des Forces armées canadiennes aux Calgary Highlanders en reconnaissance de leur contribution exceptionnelle à la mission canadienne en Afghanistan de 2001 à 2011.

Les Calgary Highlanders reçoivent la Mention élogieuse à l’intention des unités des Forces canadiennes >>

 

R.I.P.

Le général Ramsey Muir Withers, 6e chef d'état-major de la Défense du Canada. (1930-2014)

Des funérailles ont eu lieu samedi 10 janvier au cimetière militaire national de Beechwood pour le général Ramsey Muir Withers, ancien chef d’état-major de la Défense, qui est décédé le 24 décembre à Ottawa, à 84 ans.

Funérailles pour le général Ramsey Muir Withers, ancien chef d’état-major de la Défense >>

 

 

Fantino out, O’Toole In, veterans back…

David Johnston, gouverneur général du Canada, félicite Erin O’Toole, qui a été assermenté à titre de ministre des Anciens Combattants, alors que le Premier ministre Stephen Harper observe lors d’une cérémonie spéciale tenue à Rideau Hall, le 5 janvier 2015.(Archives/Jason Ransom/CPM)

Avec la nomination le départ de Julian Fantino, qui était devenue la bête noire des groupes de vétérans, et la nomination d’un nouveau ministre des Anciens combattants en la personne de Erin O’Toole, les associations de promotion et de défense des droits des vétérans tentent de faire débloquer les vieux dossiers qui empoisonnent les relations entre elles et Ottawa depuis plusieurs années maintenant.

Anciens combattants Canada: Julian Fantino out, Erin O’Toole in (PHOTOS) >>

Anciens combattants: les groupes de vétérans attendent un déblocage du nouveau ministre >>

La vidéo de la semaine

Au moins 3,7 millions de manifestants dans la France entière, dont 1,2 à 1,6 million à Paris selon le ministère de l’Intérieur – des « Charlie », des « Musulmans », des « Juifs » et des « policiers », référence aux 17 morts des attentats – ont défilé, sans aucun incident, pour dire leur refus du terrorisme islamiste déchaîné trois jours durant au cœur de la capitale.


(Vidéo/Courtoisie/ITélé)

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.