Revue militaire hebdo (semaine du 12 au 18 janvier 2015)

Les Cahiers Vimy sont des études publiées sur une base régulière par l’Institut de la CAD (CDA Institute)
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Comme chaque semaine depuis plus de deux ans maintenant, 45eNord.ca a retenu pour vous l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Voici donc notre revue militaire hebdo, du 12 au 18 janvier 2015.

Opération IMPACT: de nouveau des cibles

Un CF18 Hornet attend sa prochaine mission au Koweït, pendant l’opération IMPACT, le 2 décembre 2014 (Op IMPACT/MDN)

L’opération IMPACT, la contribution canadienne à la coalition multinationale menée par les États-Unis contre l’organisation État islamique en Irak, se poursuit et, si le tempo des sorties est plus ou moins le même, les frappes, elles, se sont multipliées, l’EI repassant à l’offensive, mais offrant ainsi de nouveau des cibles à nos chasseurs.

Opération Impact: les forces armées canadiennes frappent à Haditha et Baïji en Irak >>

Opération IMPACT: l’EI repasse à l’offensive, les CF-18 attaquent (VIDÉO) >>

Les Américains entraîneront les rebelles syriens

Un soldat américain aide un soldat irakien a bien se positionner et tenir son arme, le 7 janvier 2015. (Master Sgt. Mike Lavigne/1st Infantry Division/US Army)

Les États-Unis prévoient finalement de dépêcher plusieurs centaines de militaires américains pour entraîner des membres de l’opposition syrienne modérée, qui seront ensuite chargés de combattre les djihadistes de l’EI en Syrie, a annoncé le Pentagone cette semaine.

Des centaines de militaires américains pour entraîner l’opposition syrienne modérée >>

Le NCSM Toronto de retour au pays après un déploiement « historique »

Le NCSM Toronto pendant l'exercice Noble Justification dans l'Atlantique et la Méditerranée du 13 au 26 ocotbre 2014 (NCSM Toronto)

Le NCSM Toronto est rentré au pays dimanche 18 janvier 2015, à Halifax, après un déploiement de plus de six mois en Méditerranée qui l’a mené aussi dans la mer Noire pour un déploiement historique, la frégate canadienne devenant ainsi le premier navire de la Marine royale canadienne à mener des patrouilles dans cette région depuis 1992.

Le NCSM Toronto de retour au pays après un déploiement de six mois >>

Le NCSM Annapolis ne sera pas coulée

Le projet de couler le NCSM Annapolis le 17 janvier 2015 pour qu'il serve à l'avenir de récif artificiel au large des côtes de la Colombie-Britannique, le projet vient de nouveau d'être bloqué par la Cour fédérale (Artificial Reef Society)

Rebondissement dans l’affaire du NCSM Annapolis qui devait être coulé le 17 janvier et servir à l’avenir de récif artificiel au large des côtes de la Colombie-Britannique, le projet vient de nouveau d’être bloqué par la Cour fédérale.

Rebondissement dans l’affaire du NCSM Annapolis: le projet bloqué en Cour fédérale >>

Un rapport alarmant suivi (coïncidence?)…d’une bonne nouvelle

Le NCSM Toronto  le quatrième de la classe Halifax, à gauche, et le navire américain Stockdale, à droite, sont rattachés au navire américain Cesar Chavez pour un ravitaillement en mer dans le golfe d'Oman le 16 août 2013 dans le cadre de l'opération Artemis. Le Toronto est déployé dans la mer d'Arabie depuis janvier 2013 au sein de la Force opérationnelle multinationale 150 et participe à des missions de sécurité maritime et de lutte contre le terrorisme dans la région (Photo: Archives/ marine royale canadienne)

Alors que David Perry, analyste principal de l’Institut de la Conférence des associations de la défense, affirmait que les délais et le manque de capacités menacent les capacités militaires, la même semaine (coïncidence ou pas), Irving Shipbuilding et le gouvernement fédéral annoncent la signature d’un contrat pour construire six navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique, avec, en outre, un nombre de cinq qui sont garantis pour un budget maximal de 2,3 milliards $.

Les capacités militaires canadiennes menacées par un système d’approvisionnement «cassé» >>

Irving Shipbuilding conclu un accord pour cinq navires «garantis» avec le gouvernement fédéral >>

Terrorisme Made in Canada

John Maguire, aka Abu Anwar al-Canadi, menace le Canada de représailles. (EI)

Après les frères jumeaux Larmond la semaine dernière, c’est un troisième individu soupçonné de participer à des activités terroriste qui a été arrêté cette semaine à Ottawa. En outre, Sayfildin Tahir Sharif, qui aurait aider un Tunisien à entrer en Iraq en 2009 et à faire exploser un camion, tuant cinq soldats américains, sera enfin extradé et, finalement, John Maguire, qui avait rejoint le groupe État islamique et filmé une vidéo de propagande dans laquelle il menaçait le Canada, est mort.

Terrorisme: après les jumeaux Larmond, troisième arrestation à Ottawa >>

Sayfildin Tahir Sharif sera enfin extradé, le Canada se débarrasse d’un présumé terroriste >>

Le djihadiste d’Ottawa John Maguire alias Abu Anwar Al Canadi serait mort >>

Lutte au terrorisme: Ottawa demande encore plus de pouvoirs

Le Service canadien de renseignement de sécurité (SCRS). (Archives/SCRS)

Le gouvernement fédéral canadien compte accorder aux agences nationales de sécurité le pouvoir d’obtenir et partager certaines informations présentement protégées par la loi sur la vie privée.

Le gouvernement canadien veut rapidement accorder plus de pouvoir aux agences de sécurité >>

Baird au Moyen-Orient tentera d’éviter les chausse-trappes, mais…

Le ministre des Affaires étrangères John Baird, lors de sa visite en Israël en 2012, avait rendu hommage aux victimes de l’Holocauste lors de la cérémonie d’ouverture de la nouvelle aile des séminaires internationaux du Musée de l’Holocauste Yad Vashem (Archives/MAECD)

Pas question de se mettre les pieds dans les plats ou de susciter la controverse.Le ministre des Affaires étrangères John Baird qui se rend cette semaine pour une visite de quatre jours en Israël et en Cisjordanie, a beau éviter certains lieux religieux parmi les plus sensibles dans les relations entre juifs et musulmans, il marche, c’est le cas de le dire,…sur des œufs.

Le ministre Baird évitera les « lieux sensibles » lors de sa visite en Israël et en Cisjordanie >>

Des oeufs et des chaussures pour la visite de John Baird en Cisjordanie (PHOTOS/VIDÉO) >>

En Europe, les répliques au séïsme de la semaine dernière

Des policiers patrouillent près du palais de justice d'Anvers le 16 janvier 2015 (Marco de Swart/AFP)

Opération antiterroriste en Belgique, la France qui va prendre des mesures exceptionnelles contre le terrorisme et les pays membres de la coalition contre le groupe djihadiste État islamique (EI) qui se réuniront jeudi à Londres, pour discuter, notamment, des combattants étrangers, l’Europe et le monde répliquent au terrorisme avec une plus grande détermination encore.

Belgique: plusieurs victimes lors d’une opération antiterroriste >>

Belgique: l’armée dans la rue, ce sont maintenant les militaires qui surveillent les sites sensibles >>

La France va prendre des mesures exceptionnelles contre le terrorisme dans le respect du droit >>

Britanniques et Américains organisent une réunion sur le groupe État islamique jeudi à Londres >>

La vidéo de la semaine

Quand on vous disait que, lors de sa visite au Moyen-Orient, Baird marchait sur des œufs, ce n’était pas qu’une figure de style. Sortant de sa rencontre avec son homologue palestinien à Ramallah, John Baird a été surpris par des manifestants qui ont jeté des œufs et des chaussures sur son convoi.