Terrorisme: après les jumeaux Larmond, troisième arrestation à Ottawa

0
La GRC a arrêté un individu pour des infractions liées au terrorisme. (Archives/Twitter)
La GRC a arrêté un individu pour des infractions liées au terrorisme. (Archives/Twitter)

Après les frères jumeaux Larmond, c’est un troisième individu soupçonné de participer à des activités terroriste qui a été arrêté aujourd’hui à Ottawa.
—-
Mise à jour au 14/01/2015 à 10h04

Suliman Mohamed, appréhendé lundi pour conspiration terroriste en lien avec les jumeaux Larmond, a comparu mardi en Cour et restera détenu au moj s jusqu’au 12 février, date à laquelle les trois hommes comparaîtront pour demander leur remise en liberté sous caution. La Couronne a déjà fait savoir qu’elle s’y opposera.

Les trois hommes seraient en lien dans cette affaire. Carlos Larmond a été intercepté à Montréal alors qu’il tentait de s’envoler pour Delhi, en Inde. De là, affirment certains médias, il avait l’intention de se rendre en Syrie. Il est accusé d’avoir tenté de quitter le pays pour participer à des activités terroristes.

L’avocat de Suliman Mohammed, Me Doug Baum a estimé pour sa part qu’il faudra plusieurs semaines » avant de connaître la preuve contre son client. À cause du moment de l’arrestation, l’enquête comme telle n’était pas terminée et la divulgation de la preuve — qui est normalement faite, tout au moins partiellement, pourrait tarder.

—-

Suite à une enquête criminelle relative à la sécurité nationale, l’Équipe intégrée de la sécurité nationale de la Gendarmerie royale du Canada à Ottawa a arrêté et porté des accusations contre Suliman Mohamed, un résident d’Ottawa de 22 ans.

Il est soupçonné d’avoir participer à une «activité d’un groupe terroriste».

Dans un communiqué, la GRC confirme également que l’arrestation d’aujourd’hui est liée aux arrestations des jumeaux Ashton et Carlos Larmond, effectuées le 9 janvier 2015.

Suliman Mohamed a aussi été accusé de «conspiration en vue de participer à une activité terroriste», tout comme Ashton et Carlos Larmond.

La surintendante principale Jennifer Strachan, l’officière responsable des enquêtes criminelles pour la GRC en Ontario a déclaré que ces arrestations récentes «soulignent la réalité que certains individus en Ontario et au Canada se sont radicalisés à une idéologie violente, et qu’ils sont prêts à passer à l’action.»

Comme l’affaire est devant les tribunaux, la GRC indique qu’elle ne donnera pas d’autres détails pour le moment.

Le ministre de la Sécurité publique Steven Blaney a indiqué dans un communiqué qu’il félicitait «le travail important effectué par la GRC. La GRC, ainsi que leurs partenaires jouent un rôle essentiel dans le maintien de la sécurité des Canadiens et Canadiennes face à la menace terroriste mondiale qui a touché le Canada et nos alliés».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER

Les commentaires sont fermés.