Des blindés américains près de la frontière russe, lors d’un défilé en Estonie

7
113
Deux blindés de combat Stryker américains participant à des manœuvres de l'Otan en Estonie ont marqué les esprits par leur présence dans un défilé militaire mardi à Narva, tout près de la frontière russe (Archives/US Army)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Deux blindés de combat Stryker américains participant à des manœuvres de l'Otan en Estonie ont marqué les esprits par leur présence dans un défilé militaire mardi à Narva, tout près de la frontière russe (Archives/US Army)
Deux blindés de combat Stryker américains participant à des manœuvres de l’Otan en Estonie ont marqué les esprits par leur présence dans un défilé militaire mardi à Narva, tout près de la frontière russe (Archives/US Army)

Deux blindés de combat Stryker américains participant à des manœuvres de l’Otan en Estonie ont marqué les esprits par leur présence dans un défilé militaire mardi à Narva, tout près de la frontière russe, alors que les relations entre Moscou et les Occidentaux se sont dégradées avec la crise ukrainienne.

Une centaine de soldats de pays de l’Otan, Britanniques, néerlandais, espagnols, lettons et lituaniens ont également défilé dans la neige aux côtés d’environ 1300 militaires estoniens, pour marquer l’anniversaire de l’indépendance de l’Estonie, une ancienne république soviétique désormais membre de l’Union européenne et de l’Otan.

La parade annuelle a pris un relief particulier cette année dans le contexte des craintes suscitées dans les pays baltes par l’engagement dont est accusée la Russie dans le conflit ukrainien.

L’Otan a réagi à ces craintes en envoyant des avions de chasse dans les pays baltes et en y organisant plusieurs exercices militaires.

L’Histoire nous a appris que si nous ne nous défendons pas nous-mêmes, personne d’autre ne le fera, a toutefois déclaré lors du défilé le général Riho Teras, chef d’état-major estonien.

Les habitants venus voir le défilé, dont beaucoup ne parlaient pas estonien, paraissaient cependant faire peu de cas des craintes d’ingérence russe.

La population russophone est fortement majoritaire dans la région de Narva.

La Lituanie voisine a de son côté l’intention de rétablir temporairement le service militaire obligatoire en raison de l’actuel environnement géopolitique, a annoncé mardi la présidente de cet autre État balte, Dalia Grybauskaite.

7 COMMENTS

  1. Et dire que ces trous-du-cul à Washington avaient juré de ne jamais étendre l’OTAN, mais non, c’était trop de demandé de s’attendre à ce que Washington respecte cette promesse. Qu’Est-ce qu’il faut pour que les Américains comprennent qu’ils ne sont pas les « gendarmes du monde », hein? Que Poutine aille dévaster plusieurs villes américaines avec des bombes nucléaires?

  2. Incroyable de dire tant d’ânerie. Si les pays comme l’Estonie et autres pays baltes ont décidé de rejoindre l’OTAN c’est leur droit personne les ont obligé!!! Enfin si eux se sentent plus en sécurité avec l’OTAN que sous la botte de Poutine (dictateur complètement fou) bien tant mieux, je les appuies.

  3. Alors laissez-vous encore endoctriner par la presse sous contrôle « officielle » comme des moutons que vous êtes car la réalité est bien trop complexe pour des patroupèdes. Suivez le mouton d’en face, Jean & company.

  4. Simon et anonyme, William, vous manquez de maturité, et vous êtes pas sur le bon site, c’est un site pour gens soucieux d’échanger sur les sujets très actuels et ce n’est pas de votre âge vous portez des couches culottes, et il y a surement des activités pour que vous alliez jouer dehors, aller dans la neige

  5. donc l’idée c’est que L’OTAN sont les représentant d’une démocratie sans reproche et que nous devrions les appuyer sur toutes les invasions qu’ils fonts a travers le monde???
    mais que font les pays étrangers tel :les états unis ou autres ,en Estonie, Ukraine,Arabie saoudite, Afrique, et j’en passe…
    mais comment peut-on penser un seul instant qu’il sont ici pour le bien de l’humanité?
    y’ en a qui dorme au gaz ici !!!

Comments are closed.