Douze nations unies dans le froid glacial de l’Alaska (PHOTOS/VIDÉO)

Photo de groupe du Cold Regions and Military Mountaineering Collaborative Event de 2015. (Sgt. Sean Callahan/US Army Alaska Public Affairs)
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Il aura fallu huit mois de planification pour aboutir au Cold Regions and Military Mountaineering Collaborative Event qui a eu lieu du 9 au 12 février, au Centre de formation de guerre du Nord, à Black Rapids (Alaska).

Douze nations s’y sont rencontrés pour renforcer leur coopération et améliorer leurs capacités dans les régions froides et montagneuses.

Les participants incluaient les États-Unis, la Suède, le Danemark, la Finlande, le Canada, l’Australie et le Japon ainsi que le Royaume-Uni, la Norvège, la Mongolie, le Népal et l’Allemagne.

Le lieutenant-colonel François Dufault, du Centre d’instruction supérieure de l’Armée canadienne explique que la possibilité de discuter de formation et d’opération commune avec des partenaires et des alliés dans l’environnement unique de l’Arctique est «énorme».

«Bien que nous savons qu’il y a beaucoup de pays qui sont intéressés par [les opérations] par temps froid et l’alpinisme, il y en avait beaucoup… qui nous ne savaient pas nécessairement sur la façon de fonctionner», a-t-il dit. «Nous devons donc encore regarder plus en profondeur, et c’est donc une excellente occasion de faire un lien avec toutes ces nations».

Les militaires participants ont notamment donné un aperçu à leurs confrères sur les capacités hivernales de leur pays et des enjeux.

En fin de compte, les leçons apprises de l’événement seront incorporées dans les futures missions et procédures d’exploitation dans des endroits innombrables à travers le Pacifique et au-delà, a déclaré le lieutenant-colonel Mark Adams, commandant du Centre de formation de guerre du Nord.

«Nous espérons que ce type d’événement se poursuivra dans l’avenir, soit en Alaska ou dans l’un de nos pays partenaires», a déclaré le lieutenant-colonel Alan Brown, officier des affaires publiques de l’US Army – Alaska. «Nous voulons développer les relations que nous avons forgé au cours de cette semaine passée».