John Baird démissionnera de son poste de ministre des Affaires étrangères

Le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird, a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour lutter contre les crimes sexuels et crimes à la personne commis par l' « État islamique» (Photo: Archives/AECIC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Le ministre des Affaires étrangères John Baird participe  le 22 janvier 2015 à à une table ronde au Forum économique de Davos, en Suisse (Jolanda Flubacher/World Economic Forum)
Le ministre des Affaires étrangères John Baird participe le 22 janvier 2015 à à une table ronde au Forum économique de Davos, en Suisse (Jolanda Flubacher/World Economic Forum)

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, remettrait sa démission ce mardi parce qu’il n’a pas l’intention de solliciter un autre mandat aux élections du 19 octobre, affirme CBC.

Des sources ont indiqué à la chaîne de télévision que John Baird, pilier du gouvernement Harper depuis son arrivée au pouvoir en 2006, aurait confié à son personnel qu’il présenterait sa démission cette semaine, sans doute dès ce mardi.

Au moment d’écrire ces lignes, le bureau de M. Baird n’avait pas commenté cette nouvelle.

Âgé de 45 ans, John Baird a occupé plusieurs postes importants au sein du gouvernement Harper. Il a été ministre des Affaires étrangères de mai 2011 à aujourd’hui, leader du gouvernement, d’août 2010 à mai 2011, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, d’octobre 2008 à août 2010, ministre de l’Environnement, de janvier 2007 à octobre 2008 et de novembre 2010 à janvier 2011, Président du Conseil du Trésor, de février 2006 à janvier 2007.

Avant de faire son entrée à la Chambre des communes, il avait été député à l’Assemblée législative de l’Ontario et fut un ministre important du gouvernement provincial de Mike Harris.

Son départ du ministère des Affaires étrangères laisserait un poste important à combler au sein du cabinet de Stephen Harper, et ce, à quelques mois seulement des élections.