La formation de policiers militaires ukrainiens par les Canadiens est temporairement suspendue

0
131
La police militaire canadienne. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Temps de lecture estimé : 2 minutes
La police militaire canadienne. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
La police militaire canadienne doit prochainement donner des cours à la police militaire ukrainienne. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)

La formation de policiers militaires ukrainiens par leurs homologues canadiens est en standby en raisons des violents combats qui se déroulent dans l’est de l’Ukraine.

C’est l’ancien ministre de la Défense nationale (actuel ministre des Affaires étrangères) Rob Nicholson, qui avait émis cette proposition à la fin de l’année dernière, alors que le gouvernement Harper venait d’accepter d’étendre la coopération militaire avec le gouvernement du président Porochenko.

À peine installé dans son fauteuil de nouveau ministre de la Défense, Jason Kenney, avait déclaré que le Canada serait intéressé à se joindre à une mission de formation dirigée par les États-Unis qui inclurait la formation des forces de combats. M. Kenney a aussi suggéré de la formation en évacuation médicale d’urgence et en soins traumatologiques.

Le Canada devait diriger le sous-comité de la police militaire et coordonner les efforts de soutien à l’instruction de la Commission mixte à l’intention de la police militaire ukrainienne.

Un porte-parole de la Défense, Daniel Le Bouthillier, a indiqué à 45eNord.ca que le «plan de rencontre pour les coprésidents canadiens et ukrainiens du Sous-Comité de la police militaire de la première semaine de mars pour discuter du plan proposé a dû être reportée en raison de l’indisponibilité des dirigeants ukrainiens clés à la suite de la poursuite des combats» dans l’est ukrainien […] Cela pourrait retarder le déroulement du premier cours de la police militaire en raison des délais nécessaires pour coordonner la participation des forces armées ukrainiennes», précise encore le porte-parole.

La formation de policiers militaires ukrainiens par des Canadiens a été présentée par le gouvernement conservateur comme une autre démonstration évidente du support canadien à l’Ukraine dans sa lutte contre les rebelles appuyés par la Russie.

Le projet de formation de la police militaire ukrainienne par les Forces armées canadiennes doit avoir lieu dans une salle de classe. Les Forces proposent d’exécuter deux types de cours d’une durée de deux semaines chacune. «Les cours seraient dispensés par 3-4 membres des Forces armées canadiennes. Nous sommes actuellement en train de proposer de commencer à donner les cours au début de l’été», dit encore la Défense.

Le gouvernement de Stephen Harper n’a cependant pas encore pris de décision définitive quant à la participation du Canada à une mission de formation plus large.